Magazine

Le Dreamliner 787 de Boeing prend son envol

Publié le 15 décembre 2009 par Flyteamege

Boeing lance aujourd’hui la campagne d’essai en vol du Dreamliner 787après six années de développement, de ruptures technologiques, d’ajustements de performances, d’annonces successives de retards… Le Boeing Dreamliner 787 est le nouveau biréacteur, long range, qui peut transporter de 210 à 330 passagers.

Vu des Etats Unis, le premier vol vient refermer une période de troubles chez l’avionneur. Vu des Etats Unis, on se dit que le gap technologique est franchi et que son principal concurrent, l’avion en papier d’Airbus, l’A350, est encore loin derrière.

Boeing va mettre à profit 2010 pour réaliser sa campagne d’essai en vol et faire monter le programme en puissance. Les premières livraisons devraient avoir lieu durant le dernier trimestre 2010. Boeing a annoncé cet automne l’ouverture de la 2e ligne d'assemblage du Dreamliner 787 en Caroline du Sud, loin de l’implantation historique du groupe près de Seattle.

 BOEING VOUS PROPOSE  DE SUIVRE LE PREMIER VOL EN DIRECT

Le Dreamliner 787 de Boeing prend son envol

Le premier vol arrive alors que plusieurs compagnies ont annulé des commandes de 787 soit en raison du retard, soit en raison de la dégradation de l’économie mondiale et en corollaire du trafic passagers et cargo. En octobre, le groupe de TUI Travel avait renoncé à 10 Boeing 787, Air Berlin à 25. Au total, Boeing a perdu près de 83 commandes de Dreamliner sur 2009. En Chine, plusieurs compagnies ont négocié un report de livraison du 787.

Les retards coutent excessivement cher à Boeing. Au mois d’Août Boeing avait placé une charge de 2,5 milliards de dollars sur ses comptes pour faire face aux surcoûts.

Avec les retards successifs du Boeing Dreamliner 787, les performances de l’avion affichés – et négociées dans le contrat de vente - ont été revues à la baisse. Ainsi le cabinet Bernstein Research estime que le rayon d’action de l’avion a été amputé de 10 à 15%. Une polémique avait explosée au printemps 2009 après la diffusion sur internet d’une étude d’Airbus les failles du Dreamliner. Airbus pointait pour les défauts de l’appareil de son concurrent.

En interne Boeing avait également souffert fin 2008 d’une grève de 57 jours des ouvriers du groupe.

LE MONDE ENTIER CONCERNE PAR LE LANCEMENT DU 787

Le Dreamliner 787 de Boeing prend son envol


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Flyteamege 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte