Magazine Politique

Avatar : vivez l'expérience du cinéma 3D-Relief à Puteaux

Publié le 16 décembre 2009 par Frédéric-Michel Chevalier

Avatar-4mn

J'ai assisté hier à l'avant-première du film Avatar de James Cameron organisée par le cinéma Le Central à Puteaux. Les Putéoliens étaient au rendez-vous, la salle 2 était pleine, il restait à peine quelques places de libre.

Du grand spectacle ! Muni de lunettes spéciales, prêtées à l'entrée, vous entrez rapidement dans l'univers fantastique de ce film de science-fiction. La profondeur de l'image vous fait vivre des sensations tout à fait nouvelles et réalistes. A noter que le réalisateur a su habilement doser les effets reliefs spectaculaires (objets qui sortent de l'écran pour s'approcher de vous). Au final, La réalisation est impeccable, la photographie très belle et les images de synthèses sont d'un réalisme époustouflant.

Photo

Le 3D-Relief s'apprête à faire partie de notre quotidien. Jusqu'alors réservée aux parcs d'attraction ou à des salles très spécialisés, cette technologie va se développer dans la production cinématographique. Elle va également apparaître sur nos écrans de télévision dès 2010, date à laquelle Sony et d'autres constructeurs annoncent la sortie de téléviseurs grands publics en 3D-Relief. Nul doute que de nombreuses applications ne tarderont pas à voir le jour, dans le domaine du jeu vidéo, du serious game, de la formation et du marketing, par exemple. Le Conseil Economique et Social de Puteaux a même examiné la possibilité de créer une cité 3D à la Défense, comme l'a indiqué Bernard Ghanassia, dans le rapport d'activité du CES présenté au Conseil municipal du 22 octobre (également disponible en vidéo ici). Un projet qui, s'il voit le jour, pourrait marquer le passage de Joëlle Ceccaldi-Raynaud à la présidence de l'EPAD.

Le Central, qui a ouvert ses portes il y a près d'un an trouve désormais son public, après des débuts quelque peu difficiles. Voulu par Joëlle Ceccaldi-Raynaud et sa majorité municipale, c'est un bel outil pour redonner un peu de vie au centre-ville de Puteaux. Les salles y sont spacieuses confortable et l'équipement, qui permet donc de diffuser des films en 3D, n'a rien à envier aux grandes salles parisiennes. Les nombreuses avant-premières et soirées thématiques, contribuent, en outre, à renforcer la programmation culturelle au sein de notre ville, et ce, malgré les critiques de l'opposition.

Reste à inventer la vie qui va avec ! Il est vrai qu'hier soir, après 2h20 de films et sortant dans le froid, nous serions volontiers allés manger quelque chose ou boire un verre entre amis pour prolonger un peu l'émotion du film. C'était un sentiment sans doute partagé, lorsqu'on observe le petit attroupement qui tardait à se disperser malgré les rigueurs climatiques. Un des défis des mois à venir est sans aucun doute de redonner vie à l'Esplanade de l'Hôtel-de-Ville, notamment le soir.

Cela suppose que les commerces existants se mobilisent ensemble car la concurrence et la diversité de l'offre crée l'affluence. Il faudra sans doute créer de nouveaux espaces de convivialité et que les commerçants actuels acceptent de réaliser d'importants travaux de rénovation, comme cela a été fait dans d'autres ville. Il faudra aussi étendre les ouvertures en soirée, si on veut que les Putéoliens prennent un autre chemin que celui de Paris. La présence sur l'esplanade du commissariat de police nationale et de la police municipale devraient permettre de le faire en toute sécurité. Des formules combinées cinéma + dîner ou cinéma + théâtre pourraient renforcer l'attractivité de l'endroit, de même qu'un tarif "spécial soirée" au parking de l'hôtel de ville pour ceux qui habitent plus loin.

Puteaux est une ville qui se transforme, ses habitants et leurs besoins aussi. Il est de la responsabilité de tous de s'y adapter. Cela ne relève pas de la seule action de la municipalité. La ville a mis en place de nombreuses infrastructures. L'initiative individuelle, privée et associative doit prendre le relai.

_______________


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frédéric-Michel Chevalier 3008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines