Magazine Auto/moto

Le Jeep Cherokee 2011 se réforme : plus de puissance moins de consommation, voilà une recette alléchante

Publié le 17 décembre 2009 par Voituresamericaines

jeep-cherokee-2011Les prétentions de la Jeep Cherokee 2011 sont considérables, Chrysler a mis le paquet pour la présentation au salon de New-York 2009. Les ratios parlent d’eux mêmes : 11% d’économie de carburant pour 30 % de nervosité en plus.

Il a coulé de l’eau sous les ponts entre la première Jeep des années 40 à but militaire, la naissance du premier Cherokee en 1974 et le digne successeur Grand Cherokee à partir de 1993 qui est la première œuvre de Chrysler. Depuis seize années, le Grand Cherokee fait des ravages dans la catégorie SUV de luxe. S’armant de nouvelles technologies, se métamorphosant petit à petit, les générations se succèdent avec toujours autant d’engouement.

La Jeep Grand Cherokee 2011 est le fruit d’une ascension technique au design du moment. On garde la plate-forme WK qui fait le succès depuis 2005 tout en rigidifiant davantage (plus de deux fois par rapport au modèle 2010), on appose le dernier cri des moteurs Flex-Fuel et on lui sculpte une robe tendance, le tour est joué, l’œuvre à son terme.

La motorisation est l’un des points forts du Cherokee, le V6 Pentastar fait des siennes : de cylindrée 3,6 litres, il développe 280 chevaux pour une version de base très avantageuse en carburant. Il sera toujours possible d’avoir davantage de puissance, le V8 hémisphérique a sa renommée qui le suit depuis des années et promet pour cette Jeep 360 chevaux. La capacité de traction est du coup améliorée permettant une charge de presque 3 tonnes et demi. La transmission quant elle est teutonne, il s’agit d’une Mercedes automatique cinq rapport.

L’esthétique a vraiment été retravaillé dans le sens du moteur, on a le sentiment de puissance : l’aérodynamisme est décuplé par un profil lisse, les panneaux des portes ont l’esprit de sportivité. La calandre, effigie de la marque, prouve encore une fois sa force : elle impose par sa massivité et se profile divinement. Pour résumer le Jeep Cherokee 2011 est sportif et raffiné à comparaison du modèle précédent.

L’optimisation des performances est le mot d’ordre, les paramètres sont multiples. On peut commander d’une part le réglage de la hauteur, cinq positions disponibles pour maximiser les plaisirs de conduite selon les contraintes du type de terrain. D’autre part, via une molette sur le tableau de bord, on dispose d’un contrôle électronique des suspensions indépendantes, du freinage, de l’antipatinage par modes multiples. A noter que les moins exigeants opteront sans nul doute pour une fonction automatique de l’ensemble.

L’ingéniosité mêlée au côté ludique des 5 modes (boue/sable, neige, cailloux, port & auto) révèle un attrait majeur de l’habitacle. Toujours à la pointe de la technologie, entre le contrôle électronique de stabilité, l’antipatinage, les air-bags latéraux protégeant la cage thoracique pour l’avant, les appui-têtes déployables en cas d’impact arrière (exit le coup du lapin), l’appel direct de l’assistance, le télé-déverrouillage, l’appel d’urgence par simple bouton le Cherokee est pourvu des meilleurs éléments de sécurité.

L’habitacle est résolument confortable et accueillant ; pour y accéder les portes s’ouvrent plus grandement qu’avant, le cuir et les touches d’imitation bois sont omniprésents. L’espace pour les cinq passagers est amélioré et d’autant plus avec l’option double toit panoramique qui laisse pénétrer la lumière. Les sièges offrent une inclinaison remarquable. A constater également un volume de fret encore bonifié.

Chrysler n’en est pas à ses balbutiements avec plus de 4 millions de ventes de SUV de luxe dans le monde et s’apprête au lancement d’un évolution dans la catégorie. Il est prévu en Septembre 2010, patience, le cru 2011 de Jeep Grand Cherokee va bientôt émerveiller.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Voituresamericaines 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine