Magazine France

Les partisans du traité de Lisbonne auraient-ils menti ?

Publié le 17 décembre 2009 par Edgar @edgarpoe

On ose à peine y croire...

Vous vous souvenez sans doute que les partisans du oui, souvent parmi les partisans du oui de gauche d'ailleurs, appellaient à un vote résigné en faveur du Traité de Lisbonne, qui ne faisait qu'apporter quelques modifications positives au Traité de Nice, notamment un rôle accru du Parlement...

Maintenant que les institutions du Traité de Lisbonne se mettent en place, c'est autre chose que l'on voit apparaître.

Ainsi, comme l'explique Jean Quatremer, les ministres des affaires étrangères des états membres ont-ils découvert qu'ils ne participent plus aux discussions des conseils européens

Pour justifier cette évolution, Carl Bildt, ministre des affaires étrangères suédois (la Suède préside l'Union en ce moment) a expliqué qu'avec le Traité de Lisbonne : "les relations avec les autres pays de l’Union ne sont plus considérées comme des affaires étrangères".

Ah, mais ça veut dire que nous sommes passés de l'Union-organisation de coopération internationale à un état fédéral, ou confédéral ? L'Union européenne aurait changé de nature fondamentale et on ne nous aurait rien dit ? Nous aurions fait un pas de plus vers des états membres placés au rang de régions, au profit d'un état européen unitaire ? Et ceci dans la plus parfaite opacité ?

Je ne peux pas y croire. Et vous ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Edgar 4429 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte