Magazine Environnement

Que deviennent les pesticides périmés et interdits ?

Publié le 21 décembre 2009 par Sophie @missecolo
Que deviennent les pesticides périmés et interdits ?

L'utilisation massive des pesticides se répercute sur l'environnement, eaux, sols et air sont contaminés. Et malgré le manque de transparence de la dangerosité de ces produits phytosanitaires, les impacts sur notre santé sont aujourd'hui reconnus (favorisation de cancers, problèmes neurologiques, troubles de la reproduction, ...). Et pire encore, contrairement à nous humains, les pesticides périmés et interdits ont une seconde vie... Réutilisés, ces produits parcourent la planète depuis des décennies et continuent de dégrader l'environnement, pour se retrouver finalement dans nos assiettes et celles de nos chères autorités occidentales qui s'évertuent à interdire leur utilisation, tout en prenant soin de ne pas contrarier les lobbyistes de ce monde.

Tandis que de nombreux pesticides interdits continuent d'être utilisés, de gigantesques stocks de pesticides périmés sont abandonnés, contaminant le sol et les nappes phréatiques. Dans les pays pauvres, les conteneurs de ces pesticides sont souvent récupérés pour stocker la nourriture et l'eau.

En 1998, la Convention de Rotterdam visait à prévenir l'importation indésirable des produits chimiques les plus dangereux dans les pays en développement. En 2001, la Convention de Stockholm a tenté d'éliminer les POP (Polluants Organiques Persistants) réputés pour leur ténacité. Leur interdiction les a rendu inutilisable et du coup, les stocks sont volés pour être revendus au marché noir.

La triste réalité est qu'aucune gestion rigoureuse n'est mise en pratique, que ce soit par les pays industrialisés ou en développement. Autrement dit, l'accumulation de ces déchets toxiques dangereux reste toujours, à l'heure actuelle, une menace constante pour l'environnement et la santé de millions de personnes.

Que deviennent les pesticides périmés et interdits ?

1993 Interdit au Nord, exportés au Sud-Le fléau des pesticides toxiques

‹‹ SANS vergogne, les grandes firmes multinationales de la chimie continuent à déverser sur les pays du Sud des dizaines de milliers de tonnes de pesticides dont l'usage est interdit ou sévèrement réglementé dans les pays occidentaux. Stockés et utilisés sans précautions, ces produits aux effets dévastateurs sur l'homme comme sur toutes les formes de vie servent une logique productiviste contraire à un développement durable de l'agriculture. ››

1996 Pesticides périmés dans les pays en développement

‹‹ De grandes quantités de pesticides non utilisés représentent une menace grave pour l'environnement et la santé publique dans les pays en développement, d'après une étude de la FAO publiée au début du mois de juin 1996. (...) "Les stocks de pesticides périmés sont de véritables bombes à retardement", a déclaré Niek van der Graaff, Chef du Service FAO de la protection des plantes. "Les fuites, les infiltrations et divers accidents liés aux pesticides sont extrêmement fréquents et répandus. Les conditions d'entreposage sont rarement conformes aux normes internationales. De nombreux contenants de pesticides se détériorent, laissant échapper leur contenu qui va contaminer les nappes phréatiques et l'environnement. La plupart des entrepôts sont situés en plein coeur des agglomérations urbaines ou à proximité de zones d'habitation." En Afrique et au Proche Orient, les effets possibles de ces pesticides périmés sur l'environnement suscitent de vives inquiétudes. Certains stocks ont plus de 30 ans et sont conservés au mépris des mesures de sécurité. Aucun pays n'est à l'abri du danger. D'après la FAO, il faut agir de toute urgence, pour éviter des catastrophes et des dommages irréversibles. Au fil des années, toutes sortes de pesticides ont été importées par les pays en développement, sous forme de dons des organismes d'aide au développement ou des gouvernements. "En Afrique, le total connu des importations de pesticides s'élève à 672 millions de dollars pour 1993-94. Or 40 pour cent au moins de ce total, soit l'équivalent de 269 millions de dollars, n'ont probablement pas été utilisés", indique le rapport. Les données disponibles pour d'autres régions montrent que le problème ne se limite pas à l'Afrique mais qu'il se pose également en Europe de l'Est, en Asie et en Amérique latine. ››

2003  Mali : pesticides périmés, une aide mortelle et ruineuse

‹‹ Les criquets passent, les pesticides restent. Le Nord-Mali se retrouve 20 ans après avec d'importantes quantités de produits aujourd'hui périmés mais dangereux pour la santé. Pour s'en débarrasser, l'État compte sur la coopération internationale, qui l'avait généreusement doté en pesticides interdits dans les pays occidentaux. ››

2004  Stocks de pesticides dans les pays pauvres : une bombe à retardement

‹‹ D'importantes quantités de déchets chimiques toxiques dérivés de pesticides inutilisés ou périmés représentent une menace durable et de plus en plus sérieuse pour les populations et l'environnement en Europe de l'Est, Afrique, Asie, Moyen-Orient et Amérique latine, prévient la l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture dont le Programme de prévention et d'élimination des pesticides périmés souffre d'un défaut de financement. L'Ukraine détiendrait, par exemple, environ 19 500 tonnes de produits chimiques périmés, la Macédoine 10 000 tonnes, la Pologne 15 000 tonnes et la Moldavie 6 600 tonnes. En Asie, les stocks s'élèvent actuellement à 6 000 tonnes, sans compter la Chine où le problème des résidus de pesticides serait très étendu. Les pays du Moyen-Orient et de l'Amérique latine ont déclaré environ 10 000 tonnes et réclament l'aide de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), indique aujourd'hui un communiqué de l'agence. ››

2005 Le Programme des pesticides obsolètes de la FAO en appelle aux bailleurs de fonds

‹‹ Alors que les quantités de pesticides toxiques en Amérique latine sont plus importantes que ne l'indiquaient les estimations, le Programme des pesticides obsolètes de la FAO déclare ne plus disposer des moyens financiers nécessaires pour faire face. ››

2005 Pesticides : l'Afrique enfin décontaminée ?

‹‹ Dans la quasi-totalité des pays africains ont été accumulés des stocks de pesticides périmés ou interdits, qui contaminent les sols, l'eau et les aliments depuis plusieurs décennies. Un vaste programme de nettoyage de ces pesticides a été annoncé par la Banque Mondiale et le WWF, associant les pays africains, les ONG et les organisations internationales concernées. ››

2007 Le Mozambique chasse les pesticides périmés et importe du DDT

‹‹ Alors que le Mozambique conduit, depuis 2003, un programme d'évaluation, de collecte et de traitement des 600 tonnes de pesticides périmés recensés, le ministère de la santé commande près de 900 tonnes de DDT au nom de la lutte contre le paludisme. L'absence de gestion raisonnée des stocks et de mécanismes de contrôle risque de transformer rapidement une partie de ces produits en une nouvelle source de pesticides obsolètes. ››

2008 Ces dangereux pesticides dans nos fruits et légumes

‹‹ Le problème des pesticides périmés concerne plusieurs régions agricoles du Maroc. Ces produits chimiques sont surtout sur-utilisés dans les fruits et légumes. Le Maroc est un pays qui aurait le plus grand stock de pesticides périmés au monde. ››

2009 Comité Inter-états des Pesticides en Afrique Centrale

‹‹ On relève parfois, par-ci ou par-là, des pesticides interdits en circulation au Cameroun et dans la zone CEMAC, mais ce n’est pas alarmant. Nous ne sommes pas à l’abri de ce phénomène qui est planétaire comme l’est la circulation de faux médicaments, des fausses monnaies, des drogues, des contrefaçons de tout genre d’autant plus que nos frontières sont très poreuses ››

2009 Produits agricoles marocains : Les pesticides font mouche

‹‹ Eux-mêmes, non seulement privilégient les pesticides comme seule arme contre la fameuse mouche espagnole, mais confirment l’existence sur le marché marocain de pesticides et autres produits chimiques à usage agricole périmés, voire interdits. (...) Cristina Guttierrez-Cortines qui s’exprimait lors d’un débat ouvert avec le ministre suédois de l'agriculture, Eskil Erlandsson, est allée plus loin. Elle a interpellé le Comité européen pour l'environnement, la santé publique et la sécurité des aliments, en affirmant qu’il y a même des «délocalisateurs» qui contourneraient les lois européennes et iraient produire au Maroc des produits agricoles en utilisant des pesticides interdits dans l’Union. ››

2009 Algérie - Danger sur la santé : Des pesticides dans vos assiettes

‹‹ Plus encore, pour M. Chelabi, « la moitié des fruits et des légumes (dont notamment les poivrons, piments, tomates, poireaux, laitues et épinards), vendus sur les étals, contiendraient ces substances chimiques. Les fruits les plus touchés sont les fraises, les mandarines et les raisins... Pire encore, des pesticides interdits de commercialisation et d'usage dans l'Union européenne ont été retrouvés dans les raisins vendus en Algérie. Dont l'endosulfan, un polluant organique persistant (POPs) dont les dommages se font sentir des années sur l'environnement. Ou encore un insecticide, le bromopropylate. Certains fruits et légumes dépassent même la concentration maximale de résidus de pesticides universellement tolérée. Le hic, c'est que la législation algérienne ne fixe aucun taux de résidus tolérable !  ››

Que deviennent les pesticides périmés et interdits ?

(1) Bolivie - Vieilles bouteilles en plastiques ayant contenu des pesticides

(2) Laos - Enfant avec un conteneur de pesticide

(3) Ethiopie - Ré-emballage de pesticides obsolètes


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sophie 221 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog