Magazine France

Les Sdf, oubliés du Sarkozysme

Publié le 20 décembre 2009 par Olive
"Je veux, si je suis élu président de la république, que d’ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. Parce que le droit à l’hébergement, je vais vous le dire, c’est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n’est plus choqués quand quelqu’un n’a pas de toit lorsqu’il fait froid et qu’il est obligé de dormir dehors, c’est tout l’équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s’en trouvera remis en cause."

Cette phrase ne vous rappelle rien ? Bien si, une promesse non tenue par Sarkozy, vous me direz une énième, oui mais celle là est très importante, car de nombreuses vie sont en danger chaque année à cette période hivernale, mais aussi tout l'année.

Je réponds donc à une demande de mon ami Pat, qui souhaite un relais de tout les blogs sur cette misère oubliée du Sarkozysme et surtout faisant la une des JT qu'en cette période, alors que ce problème est annuel.
D'autres blogs ont commencé ce relais comme Alicia, Lucien et Béa, Segolin, Fred, Renard, Jean Georges, Philippe, Sixtine, Sylvie, Karine, Jacques.

Hier, Nabot Sarkozy annonçait son grand emprunt, 35 milliards euros, mais dans ses priorités n'apparaît rien pour le logement et l'aide aux sans-abris. Sarkozy nous fait encore de la com avec ce grand emprunt, tout ça pour rentrer dans l'histoire comme ses prédécesseurs, seulement ce qu'il oublie de dire, c'est que la France emprunte tous les jours sur les marchés, actuellement elle a déjà emprunté plus de 200 milliards d'euros alors 35 c'est rien au final, juste de la com je vous disiez.
Sans parler de toutes ses dépenses élyséens pour la com plus de 7,5 milliards d'euros, l'achat de sondage, les dépenses en effectifs gouvernemental alors qu'il avait dit un gouvernement restreint, son train de vie de roi qui voyage sans cesse, tout cela à un coup.

Mais par contre pour l'aide aux logements plus rien, voir même les budgets ont été réduits, Sarkozy ne veut pas aider les personnes dans la misère, mais préfère aider les plus riches, bouclier fiscal, placement de ses amis dans les plus haut postes des entreprises françaises.
Mais le pauvre couillon non, pourquoi l'aider, il n'avait qu'à être riche.
Sarkozy, pendant la crise a sauvé les banques, qui ont causé cette crise, mis à la rue de nombreuses personnes, qui viennent grossir le chiffre de personne sans-abris, il a aussi sauvé le secteur automobile, qui ce secteur a licencié beaucoup de monde dont certains se sont retrouvés sans toit.

Sarkozy veut et aide celui qui n'en a pas besoin.

Sarkozy veut rentre dans l'histoire, mais l'histoire retiendra de Sarkozy, celui du président qui aura creusé le plus l'écart entre les riches et les pauvres.

Allez, aidons ces personnes, partageons et surtout si vous voyez un sans-abris dans ce froid, faites le 115.

Françaises, Français réveillez-vous, et surtout arrêter de gober les balivernes Sarkoziennes !


Sdf, oubliés du Sarkozysme envoyé par anti-sarkomania

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olive 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte