Magazine France

Frédéric Lefebvre n'aime pas le débat et censure

Publié le 20 décembre 2009 par Olive
Aujourd'hui mon coup de gueule sera pour le gros bourrin de Frédéric Lefebvre, vous savez le chien de garde de Sarkozy aussi arrogant qu'un pitbull, et encore je préfère un pitbull à ce charognard de Lefebvre.

Pourquoi un billet alors sur ce gros nul, me diriez-vous. Tous simplement, car depuis quelques jours j'ai décidé de débattre avec nos politiques et en ce moment avec ceux que je considère, font le plus mal au peuple français. Voilà mais dans la France de Sarkozy, le débat semble être censuré, et impossible d'avoir des réponses. A l'UMP on vit en vase clos juste avec les gens du même avis et les autres oust dehors.

Donc Lefebvre se dit à la pointe du Web 2.0, alors qu'il n'avait jamais su expliquer correctement ce qu'était le Web 2.0, et surtout il dit utiliser tout les trucs des jeunes, Twitter, Facebook pour rester en contact avec le citoyen. Oui mais voilà le citoyen, il en a rien à braire sauf en période électorale.

Sur Twitter, c'est simple j'ai jamais eu de réponse de la part du porte parole. Alors je me suis rabattu sur sa page Facebook. Mais là tout mes commentaires ont été supprimés et sans réponse suivi d'un blocage, malgré que certains UMP ont essayé de débattre bien sur avec le tact qu'on connait des gens UMPistes. Vous me direz, Olive on te connait, tu as du envoyer, pas du tout pour preuve et vous faire une idée, je vais reprendre la chronologie de mes commentaires. Donc sur sa page on peut lire "Inscrivez-vous sur Facebook pour communiquer avec Frédéric Lefebvre", ce que j'ai fait.

Donc la semaine dernière, je suis allé laissé mon premier commentaire avec ma page Facebook du blog, avec donc "Olive de Anti-Sarkomania", certes vous me direz avec ce pseudo, tu penser pas que ça aller rester longtemps, oui c'est sur quelques heures à peine.

Donc je laisse mon commentaire sur son article à propos de "Goerges Frêche m'attaque en justice ainsi qu'Eric Besson pour "diffamation". Une troisième plainte vise un fils de prisonnier de la Seconde guerre mondiale qui l'accuse "d'apologie de crime de guerre".

Mon commentaire: "Autant de critique envers Frêche, pourtant il me semble que vous Lefebvre vous faites pas mieux avec vos attaques à l'opposition qui ne sont guère mieux, alors ne donner pas de leçon. Car vu les conneries que vous dites c'est pas mieux. Mais Mr Lefebvre n'est pas ouvert au débat avec le citoyen, un peu la grosse tête. sur ceux cordialement. Olivier".

Donc ce commentaire fut supprimé, j'ai voulu réagir, car quand je vois un Lefebvre qui critique un Georges Frêche, certes Frêche a des fois des paroles pas sympa, mais honnêtement qui un jour n'a jamais dit que dans l'équipe de France il y avait autant de black que de blanc, là je vois pas le racisme et moi je suis pas raciste.
De plus pourquoi Frêche est-il aussi populaire dans ma région, certainement à cause de tous ce qu'il a fait pour cette région et ville de Montpellier, il a redonner vie à cette région, c'est pourquoi il est resté aussi longtemps au pouvoir de sa ville de Montpellier 27 ans, député de l'Hérault 25 ans et depuis 2004 président de région, tout en étant avant vice-président du conseil régional du Languedoc-Roussillon 13 ans et conseiller régional de Languedoc-Roussillon 4 ans. Je veux pas défendre Frêche, mais bon apparement il a pas été aussi mauvais qu'on le dit, à part peut être je dirais lors de son désir de créer Septimanie pour remplacer le nom de Languedoc Roussillon qui a fait un bide et couté assez cher à notre région.
Voilà aussi pourquoi le Ps laisse Frêche se représenter, car ils ont compris que s'ils ne laisse pas Georges de suite derrière se sera l'UMP qui gagnera, et honnêtement vaut mieux un Frêche qu'un fournier UMP et grand ami de Sarkozy, surtout un Fournier escroc qui n'a que procés sur procés pour prise illégale d'intérêt.
Ensuite donc Lefebvre reproche à Frêche ses paroles, mais finalement il n'est pas pire qu'un Sarkozy qui parle de Karcher, Racaille ou casse toi pauv'con ou d'un Lefebvre arrogant et vulgaire. Ceux qui veulent donner des leçons sont pires que ceux accusés.

Bon après cette parenthése, je revient sur mes censures de Lefebvre, j'ai aussi laissé un commentaire sur son billet "Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, a accusé jeudi dans un communiqué laconique Pierre Moscovici de manquer "d'humour" et de "tomber dans la vulgarité l'agressivité."
J'ai répondu: "Ah bon pourquoi Mr Lefebvre vous n'êtes pas vulgaire vous dès fois, cette manie de toujours donner des leçons aux autres."

Donc le lendemain plus rien, de colère, j'ai décidé de commenter sous mon vrai nom B.O., je me suis dit là il va pas oser.

Donc j'ai laissé ce commentaire: "Bravo la démocratie dans ce pays, j'exprime mon avis ici, sans attaquer ou méchant, et je constate que mon commentaire est censuré et en plus je suis bloqué, pour info mon commentaire avait été laissé sous mon pseudo de blog "Olive de Anti-Sarkomania".Je veux juste débattre, bing on censure, c'est bien la méthode de ce parti, pourquoi avoir peur du citoyen français qui exprime ces inquiétudes.Finalement vous restez dans votre monde.
J'espère ne pas être encore censuré, et pouvoir débattre, je pense que c'est la même chose sur Twitter.
Mr Lefebvre répondez et soyez honnête envers vos citoyens.
Si tout fois je suis de nouveau censuré, on fera un petit tour d'explication dans les blogs et comment l'UMP partage les idées à débattre.Cordialement Olivier"

Ensuite il publiait un nouveau billet, que bien sur j'ai commenté, son billet était: "Ce soir à 22h00: Grande soirée de fin d’année des Jeunes Populaires. Bateau le Six Huit."

Et moi de répondre: "Faudrait pas que le bateau coule ! Remarque il y a aura pas beaucoup de perte."

De répondre en suite à Pierre Mercier qui m'avait laissé un joli commentaire et aussi plus ou moins défendu par un autre, je disais: "@Pierre, qui a dit qu'il y avait des humains sur le bateau qui coule, toi pas moi."

A l'article sur Frêche, je laissais un nouveau commentaire et toujours sous mon vrai nom: "Vous critiquez Frêche, mais s'il est aussi populaire dans la région, c'est qu'il a su faire vivre cette région, la ville de Montpellier, après ses propos sont pas toujours fin, mais dans votre camp c'est pas mieux, Lefebvre n'est pas plus fin !".

Voilà quelques heures après, commentaires supprimés et de nouveau bloqué. De colère je décidé de créer une nouvelle page Facebook sous le nom "Fredo Lefebvre" et bien sur avec sa même image de son portrait.

Je laissais donc un nouveau commentaire: "C'est fou ça, cette méthode de tout censurer, je suis ici pour débattre, je reste poli et pas vulgaire et chaque fois mes commentaires sont supprimés, j'ai laissé sous mon pseudo de blog "Anti-Sarkomania" je comprends ça peut choquer ensuite sous mon vrai nom Olivier Bascunana et là pareil, ensuite j'ai insulté personne, franchement si à l'UMP on appelle ça la démocratie vous avez tout faux.Je suppose donc que vous vous restez dans votre monde à vous que vous pensez merveilleux et que surtout vous ne voulez pas voir perturbé par la réalité de la vie et surtout la vérité.Peut être faut il que je prenne ma carte à l'UMP pour dialoguer avec vous, et ce messieurs Lefebvre jamais il répond, au final cette page sert à quoi.Sur ceux je vous souhaite de pourrir dans votre rêve et vais me faire un plaisir à faire un petit billet sur mon blog que je relaierai sur d'autres.Faut que les français comprennent vraiment comment vous réagissez face au débat, car vous l'évitez et en plus vous êtes toujours dans le mensonge.Bisous à toutes ces troupes de guignol !"

Là pas longtemps après de nouveau censuré, j'ai donc laissé ce matin écrit carrément sur son site officiel un email bien sur avec mon vrai nom:

"Je vous écris pour vous faire part de mon indignation, j'ai laissé des commentaires sur votre page Facebook que malheureusement vous avez aussitôt supprimé. Pourtant il me semble avoir voulu débattre avec vous sans vulgarité.
Je constate juste que finalement les politiques de votre parti ne veulent pas débattre avec le citoyen, surtout je constate que vous en avez rien à foutre du citoyen, mais que lorsque approche les élections là vous savez venir nous voir.
Au final, vous aimez débattre mais à la télé pour vous faire remarquer mais pas avec le citoyen, vous vous dites au top de la technologie et utiliser le Web2.0 pour communiquer avec les français, mais en fait vous communiquez qu'avec ceux qui ont les même idées que vous.
Les politiques vous êtes tous simplement des escrocs. Et quand je vous entend critiquer Georges Frêche, je me dis dejà vous ne valez pas mieux que lui, et surtout au moins Mr Frêche il a été élu par des électeurs et ceux que vous éties encore de pisser dans vos couches.
Cordialement BO."

Donc voilà toute la chronologie, de ma censure made in Lefebvre, bien sur j'irais créer autant de page Facebook que de fois qu'il me censurera car après je deviens "con", "lourd" et "chiant", car j'aime pas ses méthodes. Je lui ferais aussi parvenir le lien de ce billet sur sa page.

Frédéric Lefebvre n'aime pas le débat et censure Merci à Karine pour le montage.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olive 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte