Magazine Marketing & Publicité

La publicité sur les poubelles

Publié le 21 décembre 2009 par Hushhush

Alors, pour mes amis très proches, vous n’êtes pas sans savoir que ma mère adore peindre sur les poubelles depuis au moins 15 ans.

Faire de ces objets du quotidien qui polluent le champs visuel d’une cour ou d’un jardin, un objet de décoration était pour elle une évidence.

En les sortant dans la rue, les gens ont souvent commenté ces dernières. Et très souvent, elle s’est demandée pourquoi les ‘publicitaires’ n’annonceaient pas sur ces supports!

Eh bien, voilà chose faite!

Alors par contre, il faut dire que la rue où c’est déroulée cette opération se trouve à deux pas de chez moi, et que je ne l’ai vue qu’en surfant sur un blog mexicain!

Hépar désire montrer ses bienfaits en terme de digestion en exploitant les poubelles urbaines pour communiquer.

La publicité sur les poubelles

La publicité sur les poubelles

D’où le fait que je me pose de plus en plus de question sur les supports alternatifs.

En effet, en tant que publicitaire, je trouve que le travail est vraiment super pertinent, drôle, récréatif, disruptif…. mais si je me place du côté de l’annonceur, j’ai de plus en plus de doute quant à l’achat media de ce type de support.

Quel est véritablement le ROI d’une telle campagne si cette dernière ne dispose pas d’une forte audience ou d’un dispositif d’envergure?

Et oui… nous en revenons toujours à ces considérations!

Alors, media traditionnels ou media alternatifs?

Cela fait plus de 9 ans que je prône la fin des media traditionnels.

Il y a plein de campagnes que j’adore et je trouve que l’ensemble des billboards événementiels sont vraiment extrêmement puissants en terme d’impact.

Mais je pense que le problème qui existe véritablement vient du media planning qui n’est pas assez en phase avec les publics de la cible.

Il faut réaliser un planning stratégique ultra comportemental : savoir où est la communauté en phase avec l’opération / la campagne, comment elle vit, ces horaires de déplacement, …

Pour cette opération, je ne connais pas exactement l’ensemble du media planning qui y a été associé, mais connaissant très bien le quartier, il est peu piétonnié et surtout les poubelles ne restent pas dans la rue la journée.

L’idée est vraiment bonne, quand on sait que l’Hépar aide à la digestion!

Par conséquent, en terme de comportements et de lieux de vie : j’aurais plus vu un quartier comme Montorgueil avec tous ces restaurants et surtout les camions d’éboueurs qui passent vers les coups de 13h (à l’heure du repas) ou le soir… impossible de les louper!

Bref, je crains que le media planning de cette opération ne soit pas suffisant pour faire émerger cette belle campagne. Et me fait dire que parfois, une très bonne campagne traditionnelle fait tout le travail (malheureusement), car l’idée de départ n’est pas soutenue jusqu’au bout!

Donc, pour cette campagne : est-ce qu’il s’agirait simplement d’un coup pour faire connaître la marque auprès des bloggueurs?

Si c’est le cas… très bien. Mais si la marque a payé un vrai plan media alternatif pour “çà” alors, je dis BRAVO à l’agence Marcel qui a vendu cette campagne!

Je pense même que je vais chercher à en savoir plus sur cette campagne auprès de la dite agence, car cela me semble un peu faible comme stratégie… Et que je suis certains qu’il se cache quelque chose d’autre derrière. Enfin j’espère!! :)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hushhush 1855 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog