Magazine Société

Nouvelles de la crise

Publié le 21 décembre 2009 par Christophefaurie

Pour une fois les économistes semblent avoir été capables d’une prévision juste : faute d’avoir été nettoyée, l’économie va encore longtemps demeurer fragile.

À l’Ouest, elle est toujours tirée par l’état ; les entreprises et les particuliers les plus endettés ne sont qu’au tout début de leur cure de désintoxication, il faudra très longtemps avant que la demande reparte. Les économies émergentes sont menacées par des bulles spéculatives… (The Great Stabilisation).

Je crois surtout que l’économie a besoin de se restructurer, d’une part elle doit s’orienter vers un mode de production qui ne menace pas l’espèce humaine d’une extinction accélérée ; d’autre part, elle doit mettre au pas les industries qui avaient profité de notre inattention pour occuper une place qui n’était pas la leur (la finance, et, de plus en plus, l’industrie médicale).

Le seul moyen que les gouvernements mondiaux ont trouvé pour éviter une crise a été de maintenir le statu quo. Sans guide la réorganisation de l’économie risque d’être très longue.

Compléments :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine