Magazine Politique

Et pourtant l'echec était interdit...

Publié le 21 décembre 2009 par Politistution
La déclaration de Copenhague laisse les pays fragiles sur le bord de la route :
Pour le délégué soudanais, tête de file de nombreux Etats africains, c'est «le pire de l'histoire».
Pour Nicolas Hulot, "Nous avons bradé l'avenir de nos enfants".
Pour Attac, ce sommet est une "honte morale".
Martine Aubry, pour le Parti Socialiste, rappelle que "Conclure le sommet sur une déclaration d'intention de contenir à 2° le réchauffement d'ici 2050 sans dire comment, ne peut être considéré comme un résultat : c'était le point de départ du sommet!"
Les Verts résument le problème: "Le résultat est aussi désespérant que les enjeux étaient d'importance. La Chine et Obama sont les coupables numéro un, mais l'Europe a péché par sa désunion et son absence de leadership", a expliqué la porte-parole du parti écologiste.
En France, Copenhague a fait deux victimes : Nicolas Sarkozy a perdu de sa crédibilité internationale. Et Jean-Louis Borloo est handicapé dans sa route vers Matignon(Texte repris sur sarkoFrance)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Politistution 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine