Magazine Humeur

Singularité, homme universel, communautarisme et liberté

Publié le 22 décembre 2009 par Cajj

mardi 22 décembre 2009

Singularité, homme universel, communautarisme et liberté

L'exception française est fondée sur l'idéologie de l'homme universel. Les hommes en tant que réalité différente n'existent pas. Seul existe l'Homme.

Au nom de cette valeur de la Révolution française, nous plaidons pour une société où l'on ne fait pas de différence entre les hommes au nom de la race ou du sexe.

De là débouche notre acceptation des particularismes pour autant qu'ils ne soient pas le fondement des différences (revendiquées).

Cela a l'avantage de fonder un modèle où chacun à la même place. Ce modèle est confronté à son propre échec relatif, celui de proposer, d'échouer à proposer une place à chacun, une place qui soit de même valeur que celle du voisin. Or notre système exclut, non au hasard de situations sociales mais en partie pour des raisons de discriminations ethniques notamment.

Le système anglo-saxon affirme la liberté individuelle. Cette liberté pousse au communautarisme, promeut le communautarisme où chacun peut vivre sa vie comme il l'entend en accord avec sa communauté d'appartenance certes ethnique mais aussi confessionnel, gay ou tout autre encore.

L'échec du système anglo-saxon s'affirme quand disparaît le sentiment d'appartenance à la même communauté nationale au profit de communautés en cohabitation.

Y a-t-il entre ces deux modèles présentés ici à grands traits et sans nuance, une place pour un modèle de la singularité ? On définirait la singularité comme le respect des individus à exprimer une singularité. "Les différences et singularités participeraient alors à la cohésion commune au lieu d’y faire obstacle et en étant magnifiées au lieu d’être étouffées ou édulcorées. Il y aurait paradoxalement renforcement des singularités individuelles et renforcement de la capacité à vivre et agir ensemble, sans contraintes ni uniformité pour autant."

Est-ce une vraie idée, un vrai concept de société, ou n'est-ce pas l'objet même de l'idéologie anglo-saxonne tout autant que française ? N'est-ce pas la résultante de nos sociétés quand la prospérité existe et non ses avatars dans une société qui traverse une grave crise économique et sociale ?

Je m'interroge.

cajj

Posté par cajj6878 à 10:56 - REFLEXION - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : communautarisme, exception française, singularité

Commentaires

Poster un commentaire

Nom ou pseudo :

Adresse email :

Site Web (URL) :

Titre du commentaire :

Commentaire :

Se souvenir de mes informations personnelles


Rétroliens

URL pour faire un rétrolien vers ce message :
http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=296261&pid=16158424

Liens vers des weblogs qui référencent ce message :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cajj 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines