Magazine Internet

Clamav, un antivirus libre sous GNU/Linux

Publié le 22 décembre 2009 par Nicolargo

Clamav est un antivirus sous licence libre (GPL) bien connu sur les environnements Windows. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il est également disponible sur nos systèmes GNU/Linux. J’attend déjà des lecteurs qui tempêtent en disant, à juste titre, qu’à l’heure actuelle, il n’y pas ou peu de virus sur ce type de système Unix. Pourquoi s’embêter à développer des virus compliqués sur un système ayant une part de marché de l’ordre de 1% alors qu’il est facile d’en concevoir sur les systèmes occupant les 99% restant…

Ce constat mis à part, il est possible que des virus spécifiques (comme des virus s’attaquant à des serveurs, ou la part de marché des système GNU/Linux est bien plus importante) fassent leurs apparitions dans les prochaines années, quoi que l’on en dise il est tout à fait possible de développer un virus pour GNU/Linux. De plus dans les systèmes d’information modernes, la communication et l’échange des données entre les mondes Windows et GNU/Linux sont de plus en plus fréquentes. Quoi de plus désagréable pour un utilisateur GNU/Linux d’envoyer à un utilisateur Windows un fichier vérolé qui va corrompre son “beau” système…

Nous allons donc voir comment installer et utiliser Clamav sur un système GN/Linux Ubuntu.

Installation de Clamav

Par chance, Clamav et les bases de Virus sont dans les dépôts officiels:

aptitude install clamav

Utilisation de Clamav

Scan d’un répertoire:

[/shell]
clamscan -r

----------- SCAN SUMMARY -----------
Known viruses: 676913
Engine version: 0.95.3
Scanned directories: 78
Scanned files: 1224
Infected files: 0
Data scanned: 196.17 MB
Data read: 208.18 MB (ratio 0.94:1)
Time: 51.808 sec (0 m 51 s)

[shell]

Et hop, à automatiser dans crontab ou dans vos applications…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolargo 417 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine