Magazine Société

Joyeux Anniversaire, Carla ! (…1er cadeau).

Publié le 22 décembre 2009 par Pensezbibi

Joyeux Anniversaire, Carla ! (…1er cadeau).

Carla Bruni-Sarkozy est née en 68 et en ce 23 décembre 2009, elle aura 41 ans. Que n’a-t-on pas dit pour magnifier notre sublime Première Dame ?

Il reste cependant un domaine où presque rien d’essentiel n’a financièrement transpiré, c’est l’Humanitaire-Carla et ses actions de promotion. BiBi a déjà beaucoup écrit sur le sujet. Il semble qu’il lui faille recommencer. Ce 23 décembre lui paraît une date idéale pour déposer ses nouveaux présents aux pieds de Madame. Chaque lecteur croira ici entendre la chanson de Fugain : « C’est un beau roman, c’est une belle histoire… ». Mais BiBi ne fait pas dans les Contes. Plutôt dans les… comptes. Pour aider le lecteur, il va donc reprendre chronologiquement les évènements qui ont amené Carla au Sommet de cet Empire Humanitaire.

Octobre 2008 : Rien n’aurait été possible sans la promotion ultra-rapide du Conseiller Com de Carla, Gregoire Verdeaux. A cette date, il est nommé Conseiller pour les Affaires humanitaires et la Santé Publique internationale à l’Elysée. Il s’occupera de l’ONU-Sida dont Carla devient l’Ambassadrice. Important : Gregoire Verdeaux est un ancien d’Unitaid, il en connaît tous les rouages.

10 février 2009 : premier voyage humanitaire de Carla au Burkina Faso.

19 juin 2009 : Gregoire Verdeaux a un échange prolongé avec la député UMP Henriette Martinez à l’Elysée. L’Elysée commande à cette dernière un rapport sur l’efficacité de l’aide multilatérale de la France pour le développement. Une des questions insistantes porte sur les «fonds thématiques» (surtout celui du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le Paludisme qui doit être impérativement passé au crible).

18 juillet 2009 : Carla chante au Radio City Hall de New-York pour Nelson Mandela.

28 juillet 2009 : Aucune consultation avant la remise du rapport. Madame Henriette propose des «financements innovants» et, pour la Santé, une contribution volontaire sur les billets de train internationaux (comme le fait Unitaid pour les billets d’avion). Le Pouvoir commence à pousser ses pions : réaménager le transit des aides publiques.

4 août 2009 : La députée UMP déclare : «J’aimerais qu’Unitaid [le fonds qui récupère les produits de la taxe sur les billets d’avion et lutte contre le Sida]  puisse déléguer ses actions à une ONG française». On dit que cela servira à payer la nouvelle infrastructure de Carla (salaire en Com, Champagne, repas etc) mais vous savez comment sont les gens : des langues de vipères.

23 septembre 2009 : Gregoire Verdeaux et la Nomenklatura de l’ONU écoutent le discours prononcé par Carla ce mercredi après-midi, sur les coups de seize heures. Madame a pris la parole, a fait un magnifique discours (bravo Gregoire !) en tant qu’ambassadrice de la lutte contre le Sida.  Plus tard, elle annoncera la fondation de sa «Charity» et collectera des sous auprès des richissimes de la Planète à l’Hôtel Carlyle.

24 septembre 2009 : (soit le lendemain du Discours) Protestation par lettre des Associations soutenant Unitaid à Nicolas Sarkozy : «C’est avec consternation que nous apprenons aujourd’hui que la contribution de la France à UNITAID diminuerait de 30 % en 2009 par rapport à 2008 (110 millions d’euros au lieu de 160), diminution qui ne peut pas s’expliquer par le déclin qu’a connu le trafic aérien de et vers la France».

Début octobre 2009 : Accélération brutale (c’est toujours ainsi dans les choix du libéralisme). Sortie du projet de réduction budgétaire déposé à l’Assemblée. La députée Henriette Martinez avoue ne pas comprendre cette position. « Je propose cet amendement pour donner plus de place aux ONG françaises et francophones et plus d’efficacité à l’aide qu’elles apportent ».

27 octobre 2009 : lettre de protestation signée par Act-Up Paris, Aides, Avocats pour la santé dans le monde et Sidaction. «La députée UMP des Hautes-Alpes [Henriette Martinez] s’apprête à proposer un amendement réduisant de 5% la contribution française au Fonds Mondial [de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose](…) Le montant financier ainsi dégagé (15 millions d’euros) serait mis à disposition des «opérateurs français» (programme Esther, Croix Rouge et ONG)». Un grand classique : déshabiller Paul pour habiller… devinez qui ?

31 octobre 2009 : Devant le tollé général, Henriette Martinez retire son amendement alors qu’une semaine auparavant, elle ne «comprenait pas» les protestations sur ces coupes budgétaires.

10 novembre 2009 : A la séance de l’Assemblée Nationale, la députée UMP retire l’amendement n° 6-CAE qui «visait à réserver une part de la cotisation de la France au Fonds mondial de lutte contre le sida, pour financer des missions d’assistance, de soutien et d’expertise proposées par des opérateurs francophones».

23 novembre 2009 : Carla et Harry Connick Jr chantent au Grand Journal de Canal Plus. Un bide.

29 novembre 2009 : certaines associations (Sidaction de Pierre Bergé, Aides et Avocats pour la Santé dans le Monde)… remercient la parlementaire haut-alpine !!! Les naïfs ! Ne savent-ils pas comment ça marche chez Chouchou ? Un pas en arrière, vingt pas en avant. Ne savent-ils pas qu’il s’agit là d’un repli tactique dans l’attente d’une meilleure occasion ? Comme toujours, chez Chouchou, seules les intentions premières comptent. Là comme ailleurs, il ne lâchera pas ce gros morceau.

A suivre. (Demain : le second cadeau).

Cet article a été publié le Mardi 22 décembre 2009 à 20:19 et a été classé dans Pensées politiques. Vous pouvez suivre les commentaires sur cet article en vous abonnant à ce flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre propre site.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pensezbibi 210 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine