Magazine Beauté

Calophyllum-Tamanu - comment et pourquoi l'utiliser ?

Publié le 22 décembre 2009 par Archipelparfums

TAMANU - Calophyllum
 (Calophyllum inophyllum ou Calophyllum tacamahaca

Fleurs_du_temanu 
Crédit photo Archipel Parfums

Vertus et propriétés du Calophyllum :
Cette huile, de couleur marron-vert plus ou moins soutenu, possède en effet d'étonnantes vertus :
-
réparatrices,
- restructurantes,
- régénérantes,
- cicatrisantes,
sur certaines atteintes cutanées (écorchures, petites brûlures, coups de soleil)
- tonifiantes
- anti-inflammatoires,
-
actions incontestablement revitalisantes sur les peaux sèches, fatiguées, irritées, abîmées

Une utilisation régulière contribue également à prévenir l'apparition des rides et vergetures
Elle est par contre tout à fait indiquée pour les soins de la peau après une maternité.

Texture, couleur, senteur :

Sa texture, plutôt épaisse, est celle d'un onguent.
Comme la couleur, la texture peut varier d'une provenance à l'autre, voire d'une récolte à l'autre.
Cependant, tout le monde n'apprécie pas forcément son odeur très aromatique de noix.

Notre huile de Calophyllum-Tamanu bio, est présente dans nos produits :

Le BAUME MÉLANÉSIEN (baume niaouli) (synergie apaisante et décongestionnante)
Le savon au NIAOULI-TAMANU (synergie anti-inflammatoire)

Dans notre gamme « Les Huiles Océanes », nous la proposons en véritable complément de soins venant renforcer l'action du complexe d'huiles restructurantes Macadamia-Kiwi.
Il suffit alors de mélanger environ 10% d'huile de Tamanu avec l'huile de Macadamia-Kiwi (soit 5ml dans un flacon de 50ml) pour obtenir une formule extrêmement active dans les soins suivants :
Massage de soins corporels et plantaires
Drainage lymphatique et sensation ''jambes lourdes''
Massage capillaire

Bien qu'elle soit encore assez méconnue car un peu éclipsée par les ''huiles à la mode'', l'Huile de Tamanu  vous étonnera sûrement par ses bienfaits.

C'est pourquoi, avec l'Huile Essentielle de NIAOULI, les huiles végétales de MACADAMIA  et de KIWI, elle entre dans la composition des produits.

Tamanu-fruit
 
Crédit photo Archipel Parfums

Info nature :



Très bel arbre pouvant atteindre 15 à 20 mètres de haut, le TAMANU (Calophyllum inophyllum ou Calophyllum tacamahaca) orne de sa majestueuse parure les îles de l'Océan Indien (Mascareignes) et de l'Océan Pacifique Sud (Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Vanuatu)

Le nom de TAMANU lui vient de la Polynésie où il a été longtemps considéré comme un arbre sacré. Seul son bois pouvait alors, bien que rarement, être utilisé pour la sculpture de Tiki (divinités polynésiennes) destinées à orner les Maraé (enclos sacrés).
Par la suite cet usage fut étendu à la fabrication des grandes pirogues destinées à affronter les longues migrations à travers le Pacifique Sud

En Polynésie comme en Mélanésie et dans l'Océan Indien, les vertus assez exceptionnelles de l'huile que l'on obtient à partir des noix séchées ont été très tôt conuues et utilisées.

Dans le monde occidental du soin et de la beauté, ses vertus ont été injustement occultées par l'effet exotique ''monoï et vahinés'' de l'huile de coco qui, malgré des qualités cosmétiques intéressantes, n'a pas en terme d'intensité et de résultats, les effets de l'huile de Tamanu.
Disons que l'huile de coco est appréciable pour l'entretien de la peau, alors que l'huile de Tamanu est à elle seule un soin à part entière.

Précautions :
Elle est à utiliser avec précaution chez les femmes enceintes (principe de précaution...), les jeunes enfants (possibles effets irritants), les personnes prenant des médicaments anti-coagulants (active la circulation sanguine).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Archipelparfums 1226 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog