Magazine

La Corrida de Thiais sous la neige

Publié le 22 décembre 2009 par Djailla @djailla

La Corrida de Thiais sous la neige

Alors que j’avais réussi à me dégager de certaines obligations, que mon inscription avait été  validée, il a fallu que deux semaines avant la Corrida de Thiais, je sois empêché d’y participer en raison d’une malheureuse blessure. C’est déprimant et ce n’est pas Djailla qui me contredira.

Cette course était l’occasion pour d’autres Nike+ runners de se retrouver autrement que virtuellement dans des défis. J’y suis allé mais en simple reporter pour suivre l’évènement et également pour encourager la team Nike+.

La Corrida de Thiais sous la neige

Pépine, Philpop, Maxwill, Yanncita, Nave et leurs proches

Contre toute attente, c’est un jour de neige que s’est tenue cette compétition. Le froid des derniers jours et l’apparition du verglas n’ont pas facilité la tâche des organisateurs qui avaient rassemblé tous leurs moyens pour rendre le terrain le plus praticable possible. Finalement cet enneigement n’a fait que rendre cette course que plus pittoresque et les coureurs semblent avoir dans leur majorité apprécié une sortie par une météo défavorable. L’esprit de la corrida qui n’est pas de réaliser un score mais de participer à un évènement festif était intact.

Un pincement au coeur quand à 10 heures, le coup d’envoi de la Corrida est donné, que les participants se lancent sur le parcours, et que je suis cette fois-ci spectateur. 2200 coureurs sont annoncés, certains ne manquaient d’ailleurs pas d’imagination dans le choix de leurs déguisements. Les plus jeunes enfants auront pû être déroutés en constatant qu’il existait des dizainesde pères-noël, voir de mères-noël

.

La Corrida de Thiais sous la neige

Au bout d’une vingtaine de minutes, la neige s’est véritablement accentuée, pimantant encore davantage l’attrait de l’évènement. Alors qu’on n’est qu’observateur, on se demande ce qui peut bien pousser le runner à se booster pour lutter contre de telles intempéries. Cette question ne se pose même pas pour le participants.
Le premier qui a réussi à boucler l’itinéraire en 32:09, loin devant ses dauphins, ne semblait pas être perturbé par le sol glissant. Puis c’est une file interminable de concurrents qui franchissait la ligne d’arrivée, parmi eux nos Nike+ runners, le sourir aux lèvres pour avoir réussi à défier les conditions climatiques. Le regroupement c’est effectué dans le gymnase du Palais Omnisport autour d’un vin chaud apparemment apprécié.
Pour les résultats 2009, c’est par ici.

Partagez cet article :
Article(s) sur le même sujet :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Djailla 861 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog