Magazine Info Locale

Des designers marocains exposent à Mazagan des oeuvres d'art inspirées des sapins de Noël

Publié le 22 décembre 2009 par Madeinmorocco
El Jadida, 22/12/09 - "Les Sapins de Noël'' vus par des designers marocains est le thème d'une exposition initiée par Mazagan Beach Resort à El Jadida, dans le but de promouvoir l'art dans la région de Doukkala. Montée à l'occasion du nouvel an, cette exposition qui se poursuivra jusqu'au 5 janvier, permet selon Mme. Marie Béatrice Lallemand, président directeur général de Mazagan beach resort, de mettre en avant la créativité des designers marocains.

Lors d'une conférence de presse tenue mardi sur le site Mazagan, Mme. Lallemand a précisé "que ces designers, Karim Alaoui, Réda Bouamarani, Mahid Naîm et Sophia Tazi ont créé 4 sapins de Noël, qui constituent de véritables oeuvres d'art".

Pour sa part, M. Frédéric Picard, directeur général de l'hô tel Mazagan, a indiqué que cette initiative s'inscrit dans le cadre de la promotion de l'art dans la région d'El Jadida qui offre de grandes potentialités sur le plan culturel, notamment avec ses sites historiques (cité portugaise), son artisanat et sa richesse naturelle.

Mettant en avant l'objectif du site Mazagan qui consiste à faire valoir, à travers ce genre d'initiatives, cette richesse culturelle, il a indiqué que son établissement oeuvrera prochainement à soutenir les petits artisans et à organiser des souks de produits artisanaux de la région.

Par ailleurs, "Le Sapin" réalisé par le designer Karim Alaoui se présente sous forme d'une élégante coupe en bronze s'élevant sur 1,80 m de hauteur.

Passionné par la magie du métal en fusion, M. Alaoui est un autodidacte qui a appris à dompter le bronze et l'aluminium auprès de différentes fonderies d'art françaises et italiennes avant d'installer sa propre structure à Casablanca.

LŒŒuvre de Réda Bouamarani est une réalisation sous forme d'étoile des neiges parée de ses plus beaux ornements qui s'illustrent par ses lumières se répandant sur les disques aux sept couleur de l'arc-en-ciel.

Quant à Mahdi Naïm, il présente son oeuvre (Bubble) de 2,60 m composé de 479 boules suspendues chacune par un fil métallique en formant un sapin.

Pour Sophia Tazi, sa création se présente sous forme de miroir pyramidale égayé de boules de toutes les couleurs.

Cette exposition est organisée en partenariat avec le magazine "Maroc Premium".

La station touristique "Mazagan Beach Resort" a officiellement ouvert ses portes en octobre dernier pour devenir la deuxième station du Plan Azur à ouvrir ses portes en 2009 après celle de Saidia.

Cette nouvelle destination touristique marocaine a été aménagée et développée par le groupe Kerzner International sur un terrain de 250 hectares, longeant une plage de 7 km, située sur l'océan Atlantique à quelques kilomètres d'El Jadida.

Outre un hô tel 5 étoiles de 500 chambres et suites, conçu comme une oasis, plantée de jardins luxuriants et ponctuée de miroirs d'eau, "Mazagan Beach Resort" compte un parcours de golf de 18 trous, un SPA, une soixantaine de villas, un centre international de conférences de 2000 m2, des installations pour enfants, un casino et plusieurs restaurants et clubs.

Cette première phase du projet de la station Mazagan, dont la réalisation est étalée sur trois phases, ambitionne d'attirer près de 4 millions de visiteurs par an, dont 200.000 dans l'hô tel 5 étoiles, qui a une capacité d'accueil de 1.000 lits.

Selon M. Picard, l'activité dans ce site se porte bien, précisant que pour cette fin d'année 80 pc des chambres sont déjà réservées à la date du 22 décembre par des clients européens, notamment français, allemands et belges outre des clients marocains.

Pour les villas du site mises à la vente, il a indiqué que 49 sur 67 ont été déjà vendues.

MAP

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Madeinmorocco 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine