Magazine Société

Changer le monde... sans eux

Publié le 21 décembre 2009 par Pascal_martineau
lipdubump.jpgSi le ridicule tuait, il y aurait une hécatombe à l’UMP. A la vision du lip dub* des jeunes populaires, on est partagé entre plusieurs réactions : consternation, affliction, amusement, dégout… Cette mise en scène forcée des quadras et quinquas du parti de Nicolas Sarkozy poussant la chansonnette au milieu de gamins délurés fait pitié. Du déhanchement façon bourgeoise coincée de Christine Lagarde à Eric Besson posant nonchalamment un t-shirt UMP sur ses épaules pour qu’on n’oublie pas qu’il a viré de bord, de Jean-Pierre Raffarin à Rama Yade, le défilé des têtes de gondole du parti conservateur fait tomber la communication politique dans un abime encore jamais exploré. Quel est le but recherché ? On a beau tourner la question dans tous les sens, on ne trouve pas de réponse sensée. Est-ce un coup du genre : plus c’est gros, plus ça passe et l’essentiel est qu’on parle de nous ? Objectif atteint. Gros buzz sur le net.
Plus certainement, ce mauvais scénario est-il le signe du décalage désastreux entre le monde réel et l’idée que des communicants et les dirigeants de l’UMP s’en font. Le contraste est encore plus terrible si l’on imagine que ces Jeunes populaire tentent, par ce « clip », de s’adresser aux garçons et aux filles de leur génération. Ca dégouline de mièvrerie. Jusqu’à l’écœurement. Ca ne donne vraiment pas envie de « changer le monde ». Pas avec eux.

* vidéo réalisée d'un seul plan où des acteurs chantent en playback sur une musique.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal_martineau 319 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine