Magazine Sport

Pourquoi le TFC peut battre Bordeaux en quatre leçons

Publié le 22 décembre 2009 par Lgs

Toulouse/Auxerre - L1 - 04.10.2008

Totalement outsider dans le derby de la Garonne, demain soir (21h, Orange foot) au Stadium, le TFC a pourtant les raisons d’y croire. Quatre petites lecons permettant d’esperer à l’exploit.

1.La série de malchance des Toulousains ne peut pas perdurer

« Un match dure 90 minutes » rappelaient, déçus, les supporters fidèles du TFC à la fin du match à Auxerre. Les violets ont en effet plutôt fait très bonne figure pendant 85 minutes. Jusqu’à l’expulsion d’Étienne Didot… Un coup dur suivi d’un instant de poisse. Une égalisation à une minute de la fin du match. Cruel tellement la victoire semblait acquise, et méritée. Cela n’excuse pas de nombreuses prestations indigestes cette saison. Mais, niveau poisse, ce fut encore pire plusieurs fois cette saison au Stadium et notamment face à Montpellier une semaine avant. Une occasion et un but venu d’un autre monde ont permis aux joueurs de René Girard de venir s’imposer au Stadium. Malgré les innombrables occasions toulousaines. Les vendanges ne sont-elle pourtant pas terminées depuis bien longtemps ? La venue de Bordeaux sera évidemment là pour le rappeler aux attaquants toulousains. Et surtout Gignac…

2. Les nouveaux pitchouns aiment les gros matchs

Paris et déjà Bordeaux l’année dernière, Lyon ou encore Marseille lors des années précédentes l’ont très bien compris. Le TFC version Sadran aime recevoir les gros dans son Stadium. Prenez un public présent et motivé (ce genre de chocs permet au TFC d’augmenter largement une moyenne d’affluence bien palote), ajoutez-y des cadres arrivant à se surmotiver pour ce genre d’événements (Elmander, Emana, Mansaré hier, Gignac ou Sissoko aujourd’hui) et vous avez la recette idéale permettant à l’ensemble des supporters d’être confiant à l’approche du derby de la Garonne.

3.Le TFC commence à retrouver son équipe type

Hormis Étienne Didot (qui sera suspendu demain) et Yohann Pelé (qui a encore deux à trois mois d’indisponibilités), ce sera l’ensemble des cadres du TFC qui seront sur la feuille de match demain soir. La bonne nouvelle provient de la défense. Après le retour de Mohamed Fofana depuis quelques semaines, ce sera au tour de Mauro Cetto de retrouver l’effectif dès demain. Daniel Congré, absent depuis quelques rencontres, en fera de même. Ce qui nous laisse à penser que…

4. La défense des toulousains peut tenir le coup

Derrière… Bordeaux, la meilleure défense de Ligue est bel et bien… le TFC! Et ce malgré sa treizième place peu reluisante. Un bloc défensif toujours uni et des attaquants qui défendent, une potion magique aboutissant sans cesse au même constat: les gardiens toulousains sont toujours bons. Que cela soit Cédric Carrasso, Yohann Pelé, Olivier Blondel durant son intérim, la recrue Matthieu Valverde ou même le jeune Anthony Loustallot, mêmes remarques, mêmes éloges (certes plus appuyées pour l’ex-portier toulousain Cédric Carrasso, mais n’est-ce pas le seul à avoir pu travailler dans la durée ?). Si bien qu’en imaginant un peu plus de réussite (ou plus de profondeur de l’effectif) en attaque et nous pouvons très bien penser que les toulousains ont les moyens de remonter dans les dix premiers du classement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lgs 2521338 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine