Magazine Assurances

La chicha est confirmée comme une source majeure de pollution

Publié le 05 novembre 2007 par Aurélia Denoual

La question qui se pose, à l’occasion de l’entrée en vigueur au 1er janvier prochain de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, dont les cafés et bars de son application aux bars à chicha dont le nombre s’est multiplié au cours des dernières années.


Selon diverses mesures effectuées par le Laboratoire national de métrologie et d’essais, à la demande de l’Office français de prévention, la fumée d’une chicha délivre autant de pollution au monoxyde de carbone que 15 à 52 cigarettes et autant de goudron que 27 à 102 cigarettes.


Les bars à chicha, fréquentés uniquement par des fumeurs auront le choix, si l’interdiction comme s’est probable leur est appliquée, de fermer ou de se transformer en clubs privés.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte