Magazine Accessoires

Marc Deloche : des bijoux forts et fragiles à la fois

Publié le 05 novembre 2007 par Laurent Ballestra
Architecte de formation, c’est finalement vers de précieux apparats que se tourne ce Toulousain. Contemporaines, imposantes, belles comme des oeuvres d’art, ses créations viennent tout juste de débarquer à Paris et ont déjà séduit la capitale. Marc Deloche intègre le milieu de la mode comme une continuité de l’architecture. « Les deux univers ne sont pas si éloignés que ça », explique le créateur. « La part de créativité est aussi importante. Il faut jouer sur les couleurs, les cordes artistiques. Beaucoup d’autres architectes rencontrent de nouveaux univers, comme la peinture ou la sculpture. » Depuis plus de sept ans, Marc joue sur les volumes géométriques et les matières nobles, comme l’argent, le cuir et les pierres semi-précieuses. Un mélange savoureux de sobriété et d’élégan ce pour les deux sexes : des bijoux porteurs de messages personnalisés ou d’une promesse, comme cette « alliance du célibataire ». Diaporama 4 photos L’art et la manière Cet univers personnel a permis au jeune créateur de se faire une place à part entière dans le milieu sur peuplé du bijou . Celui qui aime aussi bien « Dinh Van, Mik imoti et Raymond Templier, un ancien créateur très peu connu » met en scène ses créations comme une peinture, une adéquation parfaite entre l’art et la mode. Devant la vitrine de sa boutique à Paris, les passants observent une étrange mise en scène : les bijoux au milieu de sols en bois foncé et de fauteuils de Jacobsen et de Platner. Un espace qu’il a évidemment conçu lui-même. Finalement, le bijoutier re trouve l’architecte qui est en lui. Un avenir qui donne l’eau à la bouche Pour la collection 2008, Marc Deloche souligne qu’il ne travaille pas à un rythme prédéterminé. « Il y aura beaucoup de couleur, c’est sûr, confie-t-il. Mais pour moi, le bijou a une autre dimension, une histoire unique. Il traverse le temps, et donc les modes . En ce moment, je suis en train de créer deux colliers de coraux uniques en leur genre. Je travaille aussi avec de l’argent et de la résine, ce qui permet de jouer sur les formes et les volumes. En toute simplicité ! » Par Stéphane POCIDALO Copyright : Photo DR.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Ballestra 85 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte