Magazine Côté Femmes

Une bonne vieille tisane contre la “gueule de bois” ?

Publié le 30 décembre 2009 par Frédéric Duval-Levesque

Une bonne vieille tisane contre la “gueule de bois” ?

a période des fêtes de fin d’année est souvent l’occasion de certains excès en alcool, en aliments gras et sucrés. Les lendemains sont alors difficiles : maux de tête, ballonnements, fatigue… caractérisent ce qui est communément appelé la “gueule de bois”. Le terme médical est la veisalgie, du norvégien kveis, signifiant “inconfort succédant à la débauche”, et du grec algia, “douleur”.

Comment retrouver un minimum de confort ?

Internet regorge de conseils de grand-mère – absorber par exemple une cuillerée d’huile d’olive censée tapisser l’estomac, prendre un peu de miel, etc. – qui ne sont efficaces qu’à une seule chose, se donner bonne conscience ! Après des excès, le corps a été acidifié, c’est-à-dire qu’il présente un excès de protéines, il faut donc tout faire pour l’alcaliniser, explique Laurent Chevallier, médecin nutritionniste, qui préconise “une bonne vieille tisane de thym” pendant plusieurs jours. Un cocktail de légumes verts (choux, haricots, petits pois…) peut être également salvateur.

En cas d’abus, “il faut écouter son organisme”, insiste le docteur Jacques Fricker, et se contenter “d’un petit déjeuner très léger, un thé, un potage, et dans tous les cas de boire ou manger peu salé. Pendant les fêtes, il se produit souvent un excès de sel qui provoque de la rétention d’eau, indique le nutritionniste. Il est préférable de manger très léger le lendemain“.

“Ne sautez pas de repas, ne grignotez pas”, soulignent le docteur Laurence Lévy-Dutel et Elisabeth Scotto, journaliste culinaire, dans le livre Lendemains de fêtes (éditions Eyrolles, 115 p., 14 euros). Dans tous les cas, hydratez-vous, mangez lentement, évitez les mélanges de boissons, le café…”, ajoutent-elles, en proposant également des recettes légères. Et reposez-vous.

PAS DE RÉSULTATS PROUVÉS !

De toute façon, en cas de ballonnements, mieux vaut prendre son mal en patience, car aucun des remèdes connus et supposés contre la gueule de bois n’a eu de résultats scientifiquement prouvés, concluent les docteurs américains Rachel Vreeman et Aaron Carrol, de la faculté de médecine de l’Indiana, dans un article paru fin 2007 dans le British Medical Journal, qui passait en revue les résultats de plusieurs études scientifiques sur ce vaste sujet.

Les effets des médicaments et autres compléments alimentaires ne sont guère plus probants. Plus gênant encore, la vigilance s’impose à l’égard de certaines “potions magiques” vendues sur le Web. Attention notamment aux médicaments vendus pour faire baisser le taux d’alcool avant de prendre le volant ! Une boisson, le Security Feel Better, a même été suspendue en 2006, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) ayant recommandé son interdiction à la vente. En revanche, il est prouvé qu’un bon moyen d’éviter la gueule de bois est… de ne pas boire trop d’alcool !

Source : lemonde.fr

Lisez le droit de réponse de Patrick NICAISE – PDG de PPN SA (Fabricant de la boisson Security Feel Better), dans le commentaire ci-joint


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Duval-Levesque 1018 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog