Magazine Politique

Mes voeux aux Putéoliens

Publié le 31 décembre 2009 par Frédéric-Michel Chevalier

Alors que les dernières heures de 2009 s'égrennent à petit pas, je tiens à vous présenter du fond du cœur tous mes meilleurs voeux pour 2010. Que la nouvelle année vous apporte, ainsi qu'à ceux qui vous sont chers, santé, bonheur et réussite.

Je vous invite également, à partager une pensée pour ceux qui soufrent. Tous ceux, à Puteaux et dans le monde, qui se sentent seuls, ceux qui sont frappés par la misère ou par la maladie. Ceux qui ont perdu au cours de l'année une personne proche. Ceux qui sont victimes des guerres, de l'intolérance ou de régimes politiques autoritaires. Ceux qui ce soir ne réveillonneront pas. Adressons leur ensemble un message d'espoir et de solidarité. Puisse leur situation s'améliorer en 2010.

A Puteaux, la solidarité est au cœur de l'action de la municipalité. Joëlle Ceccaldi-Raynaud est particulièrement attentive à la souffrance des plus démunis et nous pouvons féliciter les services sociaux de la ville qui œuvrent chaque jour aux côtés de ceux qui sont dans le besoin. Dans quelques semaines, une épicerie sociale, "Le Grenier des Quatre Saisons" ouvrira ses portes, avec notamment une série de services permettant à chacun de recevoir des conseils pour adopter une alimentation équilibrée.  Cette année encore, Puteaux en Neige et Puteaux en plage ont permis à ceux qui restent de connaître quelques joies et quelques instants d'évasion. La solidarité, c'est aussi assurer le relai entre les générations. L'action de Puteaux en faveur de l'enfance a été reconnue cette année par l'Unicef à travers la remise du prix de "Ville amie des enfants". Quant à nos anciens, ils sont l'objet de nombre d'attentions à travers le Club 102, le portage de repas à domicile, les aides ménagères... La solidarité, ce sont aussi des initiatives individuelles comme celle de Sonia et Roger Akl qui ont offert cette année encore un  merveilleux réveillon à près d'une centaine de personnes démunies dans leur restaurant le 24 décembre.  Ou encore, celle d'une simple citoyenne, Annie Keszey, qui a donné sans relâche de son énergie et de son temps pour venir en aide au famille de l'immeuble de la rue Colin. Il reste sans doute beaucoup à faire, mais c'est l'affaire de tous. Chacun d'entre-nous peut, à sa manière, contribuer à renforcer le lien social au sein de notre ville.

Ce Nouvel An, marque aussi l'entrée dans une nouvelle décennie. Le 20e siècle s"éloigne et nous sommes  désormais de plein pied au cœur du 21e siècle, dans un monde qui change, avec son cortège de défis. Un rendez-vous avec l'histoire que nous ne devons pas manquer. Le président de la République, Nicolas Sarkozy et le gouvernement poursuivent avec courage, malgré les difficultés, sur la voie des réformes. C'est la seule voie possible, si nous voulons nous adapter aux enjeux de ce siècle et garantir un avenir serein à nos enfants. Le développement durable, la mise en place d'un modèle de croissance verte, la sauvegarde de l'industrie française, la sécurisation de notre système de retraite sont des priorités qui ne peuvent pas attendre. Au delà des caricatures et des critiques de la gauche dont le modèle d'intégration a échoué, le débat sur l'identité nationale est l'occasion de nous interroger sur nous-mêmes, de définir les bases de notre "Vivre ensemble". Il s'agit de donner un nouveau sens au concept de "Nation" qui ne saurait rester celui du 19e, ni du 20e siècle où celui-ci était fondé sur l'existence d'un ennemi. Comme beaucoup, je suis choqué par les propos tenus dans certains débats sur l'identité nationale organisés dans les préfectures. Mais réclamer l'arrêt du débat est stupide. Casser le thermomètre n'a jamais fait tomber la fièvre ! Nier le racisme ou la xénophobie ne sert à rien, s'il existe dans la société française. Il faut attaquer le mal à la racine et trouver les réponses adaptées.

Dans trois mois, vous serez à nouveau appelés à vous rendre aux urnes pour les élections Régionales. C'est avec ces défis en tête qu'il vous faudra faire votre choix. En Ile de France, la majorité présidentielle, unie autour de Valérie Pécresse, donne la parole depuis septembre à tous les franciliens sur le site www.idforte.fr . Quelle que soit vos convictions politiques, vous pouvez faire entendre votre voix, formuler vos propositions, vos suggestions. Alors que la gauche est absorbée par ses divisions , que le Modem est fixé sur ses calculs politiciens, la majorité présidentielle incarne ces élections sous l'angle du rassemblement, de la modernité et de la démocratie participative. 2010 nous offre la chance de donner un nouvel élan à notre région. Saisissons-là !

Bonne année à tous !

Voeux2010

photo : jpdx


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric-Michel Chevalier 3008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines