Magazine Société

nous y sommes...&...I wish I knew how it would feel to be free

Publié le 01 janvier 2010 par Micheltabanou

Quelques tours de cadran et les aiguilles abordent rapidement les premières heures de cette nouvelle année qui nous accueuille dans l'incertitude des faits à venir.
Le réveillon fut un moment de pleine quiétude et le réveil naturel avec en prime départ tôt au travail car aujourd'hui j'assume une maintenance.
J'ai pas écouté le Nicolas car je pense qu'il est déconnecté des réalités de la population et cet autisme a de quoi vous transmettre le blues! Et en matière de blues ce n'est pas celui qu'il orchestre qui me fait vibrer au plus profond de moi-même...
En ces périodes de voeux à formuler, à envoyer, je ne résiste pas à une petite pointe d'humeur! En effet je viens de recevoir ceux de deux administrés auquel je vais répondre qu'il m'est plus agréable de recevoir des réponses aux 2 courriers envoyés dernièrement - laissés sous silence dans le plus grand mépris - que leurs voeux dont je n'attends aucune sincérité au vu du passif qu'ils entretiennent. Des voeux d'ailleurs très banalement réalisés, graphiquement parlé. Assez médiocres même alors qu'ils s'affichent sur toute la ville en façon néon multi-irisé.
Dans la foulée je vous offre ce travail, conceptuel, d'espoir de liberté. Un de mes vieux amis, fondateur de la "Banalyse" aux abords de la Loue en pays d'Utopie, s'y retrouvera...

I-wish-I-knew-how-it-would-.jpg


michel tabanou 2009

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine