Magazine

Meilleurs vœux pour 2010

Publié le 01 janvier 2010 par Corboland78

Quand j'étais un gamin en culottes courtes, je me souviens que l'an 2000 était la référence d'un temps futur où tout devait être merveilleux. On nous promettait monts et merveilles, nos voitures ne se contenteraient pas de rouler sur les chaussées mais elles pourraient voler, des robots porteraient nos sacs à provisions quand nous rentrerions du supermarché, bref l'imagination n'avait pas de bornes pour nous décrire cette nouvelle Arcadie.

Quand l'an 2000 fut si proche que nos agendas en dressaient la liste des jours et des mois, la date fatidique avait changé de physionomie. De merveilleux nous étions passés au catastrophisme, le nouveau millénaire ne serait que larmes et cheveux qui tombent dans la soupe à la grimace. Pour se démarquer des sectes satanistes et des prédicateurs de fin du monde, charlots en tous genres, de doctes sommités vinrent nous prévenir par le biais de nos écrans de télévisions - si peu différents d'ailleurs de ceux de mon enfance - que cette catastrophe avait un nom, le Bug Informatique. Il fallait s'attendre à voir des pannes monstrueuses qui mettraient nos civilisations à genoux mais que de brillants cerveaux partout dans le monde, s'activaient depuis de longs mois à en résorber l'impact. Chaque entreprise constitua sa cellule de crise, des plans sophistiqués mis en œuvre, le virus de la grippe A, heu ! pardon, le Bug Informatique ne passerait pas, néanmoins veuillez rester terrés dans vos caves jusqu'à ce que nous vous fassions signe d'en sortir. Le premier janvier le soleil se leva à son heure habituelle et ... c'est tout, car il ne se passa rien. Les télévisions en dirent autant après qu'avant, car le non-événement était un filon finalement très rentable, plus en somme que s'il s'était réellement passé quelque chose - comme par exemple une panne de télé mondiale.

Tout ceci s'est déroulé il y a dix ans déjà, peut-on vraiment le croire ? Pourtant les voitures ne volent toujours pas, je porte toujours mon cabas de provisions en revenant de chez l'épicier et chaque jour qui passe semble nous éloigner un peu plus du Paradis tant espéré. Comment expliquer cet incompréhensible situation, à quel moment avons-nous dévié de notre route ? Le Bug de l'an 2000 n'était peut-être pas où nous l'imaginions, nous l'attendions dans nos computers mais il s'est passé dans nos cerveaux sans que personne ne s'en aperçoive, nos GPS mentaux ont été désactivés à notre insu, plongeant le Monde dans ce chaos inextricable où nous semblons foncer pédale au plancher. Du moins est-ce mon hypothèse.

Je vous souhaite néanmoins à tous une très bonne année 2010 sans plus de détails ainsi vous ne serez pas déçus si nous arrivons - je l'espère - à bon port fin décembre. Tout est sous contrôle, pour l'instant du moins. Je crois ?  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte