Magazine Société

Dans le bilan 2005-2009 d'Agoravox, 2 articles sur les 6 cités viennent de ce blog

Publié le 22 décembre 2009 par Sylvainrakotoarison

(verbatim)
Dans le bilan 2005-2009 d'Agoravox, 2 articles sur les 6 cités
http://mobile.agoravox.fr/actualites/medias/article/bilan-de-l-annee-2009-pour-67117
mardi 22 décembre - par Iannis Pledel

Bilan de l’année 2009 pour AgoraVox : audience, campagne de dons, nouveautés

La fin de l’année 2009 approche à grands pas. Il est donc temps de vous dresser un petit bilan d’AgoraVox et de la campagne de don que nous avons lancée le 2 novembre dernier.   Tout d’abord, nous tenons à vous remercier chaleureusement pour votre soutien financier. La campagne de dons est encourageante et nous espérons qu’elle ne va pas s’essouffler ! Dans le premier mois, elle nous a permis d’obtenir 10.000 Euros.    Vos dons vont aider à compenser la baisse des revenus publicitaires liée à la crise économique actuelle.   Ce mouvement d’aide va nous permettre de continuer à publier des articles d’actualité ainsi que de renforcer le site et le développer. AgoraVox est une voix alternative aux médias traditionnels, elle est importante pour que chacun puisse trouver une information différente et un terrain d’expression. Cela concerne chacun d’entre nous.     A quoi servent concrètement les fonds récoltés ?   AgoraVox repose sur un modèle économique mixte : la publicité d’un côté et le don, le mécénat d’un autre côté. Quelles sont les proportions observées ?   Jusqu’à présent la publicité était dominante et représentait 90% des recettes. Nous espérons inverser la tendance grâce à cette campagne de dons en instaurant une véritable dynamique. Le jour où AgoraVox pourra vivre des dons, nous arrêterons la publicité.   Les dons jusqu’ici serviront à financer, entre autres, les besoins techniques. Le coût des serveurs qui hébergent AgoraVox s’élève à 7000 Euros par an. A cela s’ajoute le coût des noms de domaine, des backups et des assurances : 1000 Euros. Il faut aussi prendre en compte le coût des sites AgoraVox TV, NaturaVox et des plateformes italienne et anglo-saxonne  : 3000 Euros.   En revanche, les dons aujourd’hui ne suffisent pas encore à couvrir les besoins en ressources humaines. AgoraVox.fr et AgoraVox.tv fonctionnent actuellement avec une petite équipe : trois personnes coordonnent la modération et travaillent sur le contenu éditorial (brèves, RDV de l’Agora) plus un correcteur qui fait aussi le suivi des forums. Deux personnes s’occupent de la version italienne et une personne à mi-temps pour la version anglo-saxonne et une personne à mi-temps pour NaturaVox. La maintenance technique et le développement informatique de ces sites sont réalisés par un développeur et quelques prestations externes ponctuelles.   Grâce à vos dons, si ce mouvement de solidarité continue, nous espérons également allouer une somme à la mise en place d’une nouvelle enquête participative. Le sujet serait à déterminer étroitement avec vous et en collaboration avec un journaliste professionnel qui synthétiserait toutes les données. Nous pourrions envisager une publication papier pour diffuser cette enquête. Bien évidemment, dans toute campagne, le don ponctuel est pratiqué lors du lancement et puis s’épuise progressivement. Or, nous avons besoin d’une aide durable.   Notre partenaire Izi-collecte vient de mettre en place la fonction de Dons Réguliers sur le formulaire. Elle donne la possibilité aux personnes qui le souhaitent de réaliser un versement mensuel à la Fondation AgoraVox. Il s’agit toujours d’un don défiscalisé à hauteur de 66% pour les particuliers (60% pour les entreprises). Par exemple, pour un don mensuel d’un particulier de 10 €, le coût réel après réduction fiscale de 66% sera de 3€40.   Certaines personnes hésitent peut-être même à donner. Nous estimons que la liberté d’information et d’expression est une « cause » majeure dans notre société aujourd’hui. Nous savons que rien n’est jamais acquis, que la démocratie est une construction culturelle et non un état naturel. Elle peut être déconstruite…progressivement, sans qu’on s’en aperçoive. Le soutien à la liberté d’information et d’expression est sans doute moins « concret » que l’aide à certaines causes, et pourtant il s’agit d’une prévention indispensable qui peut avoir des répercussions très concrètes. Nous sommes convaincus qu’il vaut mieux « prévenir que guérir ».   Soutenir la liberté d’information et d’expression peut sembler abstrait, impalpable voire irréalisable. Il ne s’agit pas de lutter pour un idéal jamais atteint, une cause invisible. Il s’agit de lutter à notre niveau, sans prétention et sans démesure. Il s’agit de garantir un espace public sur le Web, où chacun peut prendre place dans le circuit informationnel dans une optique de production et de diffusion de l’information. Un site sans politique éditoriale préétablie afin de garantir un esprit d’ouverture démocratique.   Ce travail pour la liberté d’expression est-il visible ?   Concrètement de nombreux articles d’AgoraVox ont eu des répercussions dans la sphère publique, médiatique ou politique depuis son lancement en 2005. Voici divers exemples qui me viennent à l’esprit :  
  • AgoraVox a été l’un des premiers média à constater le silence relatif qui a entouré la grève générale en Guadeloupe au début de l’année 2009.
  • Une erreur non négligeable a été relevée dans l’allocution du président de la République concernant la nomination du président de France Télévisions, et les moyens pour l’assemblée nationale en cas de contradiction.
  • Un poisson d’avril a été propagé dans toute l’assemblée nationale « en annonçant que l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin avait claqué la porte de l’UMP pour créer un nouveau parti, l’Union des démocrates populaires (UDP) » :  l’éclatement attendu de l’UMP
  • AgoraVox a été à l’origine de l’effervescence médiatique sur l’affaire Mitterrand  comme en témoigne cet article sur la naissance de la polémique.
  • M6, Canal+, Morandini... ont tous été piégés par un fake sur Jean Sarkozy. Et pourtant des amateurs avaient pourtant mis à nu plusieurs jours auparavant le canular, notamment surAgoraVox TV. Retour sur la chronologie des événements et analyse de la situation.
  • Enfin, récemment, AgoraVox a mis en lumière que le philosophe Yves Michaud avait été viré de France Culture : "J’ai été doublement cocu de Polanski".
  Il y aurait bien d’autres exemples à citer, de nombreux articles lucides sur notre société, sur la désinformation ambiante ou sur le marketing de la peur qui sévit un peu partout…. D’ailleurs AgoraVox dénombre avec la version TV plus de 48.000 articles et ce sont eux qui constituent la véritable richesse et originalité du site.   Quid de l’audience ? AgoraVox progresse à un bon rythme   Il y a aujourd’hui 50 000 rédacteurs inscrits, 1500 sont déjà modérateurs parce qu’ils ont publié plus de 4 articles. Et nous comptabilisons 1,3 millions de commentaires ! De quoi saturer la base… nous naviguons en terre inconnue ! Soyez indulgents lors des ralentissements, certains recalculs sont démentiels !   Pour répondre à de nombreuses demandes concernant l’évolution de l’audience AgoraVox sur longue période, voici le nombre de visiteurs mensuels d’AgoraVox France et d’AgoraVox.TV. En novembre, nous avons réalisé 1,2 millions de visiteurs uniques mensuels selon les outils Awstat et Google Analytics. Continuons !     Les dernières nouveautés de l’année 2009   Cette fin d’année offre deux grandes nouveautés sur AgoraVox.   D’une part nous avons inauguré une nouvelle rubrique : « Politique & Citoyen ». Cette rubrique est ouverte aux hommes politiques, élus de la nation (députés, maires, sénateurs...etc.). Elle a pour ambition d’offrir un espace de dialogue et d’échange entre les politiques et les citoyens. Nous souhaitons créer un forum de discussions constructives et raisonnées, nous comptons sur votre civilité. Ont déjà contribué : Nathalie Kosciusko-Morizet, Hubert Védrine, Michel Rocard, Benoit Hamon, Alain Lipietz, Corinne Lepage, Alain Lambert, Christian Vanneste, Nicolas Dupont-Aignan et bien d’autres.   D’autre part, une nouvelle version d’AgoraVox.TV a été lancée avec une nouvelle maquette et un back-office simplifié pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de proposer rapidement des vidéos. Le graphisme adopté repose notamment sur des blocs vidéos bien distincts, préférez-vous la maquette d’AgoraVox.FR ou d’AgoraVox.TV  ? Vos réponses nous aideront à déterminer l’évolution graphique que nous pourrons donner à AgoraVox.FR.   Par ailleurs, prochainement, nous allons fusionner les bases de données afin de vous permettre d’avoir un compte unique pour vous connecter à l’ensemble de nos sites (agoravox.fr, .tv, .it., com et naturavox.fr).   Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de l’évolution du site ainsi que des réalisations qui seront faites.   Merci encore de votre soutien et très bonnes fêtes de fin d’année !




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvainrakotoarison 1208 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine