Magazine Info Locale

L’air de rien

Publié le 02 janvier 2010 par Alain Hubler

L’air de rienAprès un début d’année empli de félicité et de tendresse, place à un peu d’humour.

Le fait que la plupart des chaînes de télévision satisfont la tradition du bêtisier en fin ou en tout début d’année ne vous aura sans doute pas échappé. À moi non plus. Et je me dis qu’il n’y a pas de raison de me priver de m’offrir mon propre petit – tout petit – bêtisier. Alors, en voiture Simone !

C’était le 8 décembre dernier, le Conseil communal de Lausanne débattait du budget de l’année 2010. Le photographe Jean-Bernard Sieber, de l’agence ARC, dûment équipé de son accréditation et de sa chambre noire numérique, slalomait dans les rangs du conseil pour tirer le portrait des intervenants.

Julien Pidoux, journaliste à 24 heures, suivait les débats et devait certainement songer à la façon dont il en rendrait compte dans l’édition du jeudi.

Le radical Nicolas Gillard, toujours prompt à attaquer les dépenses de la Ville mais néanmoins excellent orateur, allait se retrouver dans la boîte numérique de Jean-Bernard. Une pixellisation d’autant plus méritée qu’il allait prononcer une de ces petites phrases qui plaisent tant aux journalistes : «Le budget est une montgolfière qui est incapable de perdre un peu d’altitude.»

Ce qui devait arriver arriva, la phrase et la photographie se retrouvèrent dans le 24 heures du jeudi. Mais ils ne furent pas les seuls …

En effet, sur l’instantané, on trouve bien évidemment le père de la formule Nicolas Gillard, mais aussi quelques autres conseillers dont son voisin immédiat et cravaté de rouge : un autre radical nommé Bertrand Picard. Le quasi homonyme de l’autre, celui qui possède deux «c» dans son patronyme et, surtout, une … montgolfière.

Bien évidemment, la légende de la photo ne pouvait être que la phrase citée ci-dessus.

Reste maintenant à savoir qui est l’auteur de cette collision d’images, de mots et de noms : le photographe, le journaliste, un rédacteur en chef, ou le hasard. Il y a gros à parier que nous ne le saurons jamais. Mais, personnellement, je me plais à espérer que ce télescopage est volontaire et qu’il est le fruit de l’imagination débordante et facétieuse de l’un ou l’autre des protagonistes de cette anecdote provinciale.

P.S. : Merci à JER qui a détecté cette curiosité et me l’a signalée.

  • Crédit photographique : © Jean-Bernard Sieber, image empruntée l’air de rien mais pour la bonne cause.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • C’est aujourd’hui la “Journée des Disparus”

    C’est aujourd’hui “Journée Disparus”

    Le 30 août a été décrétée “Journée Mondiale des Disparus” en mémoire de toutes les personnes jamais réapparues d’un conflit armé… A voir ou à revoir la note de... Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    HUMANITAIRE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Hélène Gravel s’exprime sur l’absence de leadership de Bernard Sévigny depuis...

    Hélène Gravel s’exprime l’absence leadership Bernard Sévigny depuis qu’il siège Conseil municipal!

    Hélène Gravel réagit à l’absence de leadership du chef du parti Renouveau Sherbrookois suite à son annonce concernant la création d’une station d’échange de la... Lire la suite

    Par  Helenegravel
    INFO LOCALE
  • Après Jean S., Marie B.

    Dans la famille Bové, je voudrais...... la fille! Et oui, une semaine après le début de la polémique sur la nomination/élection de Jean Sarkozy à la présidence... Lire la suite

    Par  Pimpmynews
    BONS PLANS, MODE, MUSIQUE, SOCIÉTÉ
  • Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris : c’est ouvert …

    Parvis l’Hôtel Ville Paris c’est ouvert …

    . . . Tous les jours de 10.00 à 20.00, du 7 au 22 novembre, l’exposition du CICR, “l’Humanité en Guerre ou 150 ans de photos du front” vous attend. Entrée libre... Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    HUMANITAIRE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • C’est un métier !

    C’est métier

    Enfin ! Oufff ! Grand soupir de soulagement ! Dans cette époque tellement politiquement tournée vers le scoop, le buzz, l’annonce … l’information paillette et... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • S’il pleuvait des larmes…

    S’il pleuvait larmes…

    Haïti et tous les morts…Dédié à eux , ce poème de Boris Vian : S’il pleuvait des larmes Lorsque meurt un amour S’il pleuvait des larmes Lorsque des coeurs sont... Lire la suite

    Par  Goure
    INFO LOCALE
  • E = M C rien

    rien

    Quand la mairie s'occupe d'urbanisme, les résultats sont plus que relatifs, comme nous le démontre dans un article scientifiquement incontestable Jacques... Lire la suite

    Par  Delanopolis
    INFO LOCALE

A propos de l’auteur


Alain Hubler 199 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog