Magazine

Réforme du système de justice

Publié le 02 janvier 2010 par Patriciaturcotte
RÉFORME DU SYSTÈME DE JUSTICE

Il y a tellement de gens qui se débattent sans relâche, pour soulever d’importantes lacunes dans le système de justice du Québec, y compris à travers les Tribunaux administratifs. Plusieurs dénoncent les longues, coûteuses et épuisantes démarches administratives, tandis que d’autres rapportent des cas de corruptions, d’injustices et d’abus de pouvoir de toutes sortes, à travers les trois piliers gouvernementaux et les services de l'État.

Plusieurs personnes ont courageusement essayées de défendre leurs droits, à travers tout le système de justice mit en place au Québec. Des milliers de citoyens se rendent chaque année, défendent leurs droits face aux décisions rendues par des agents œuvrant au Gouvernement et dans les services de l'État. Ceux-ci empruntent alors les complexes révisions administratives gouvernementales et/ou des services rendus par l'État, ainsi que les Tribunaux administratifs du Gouvernement et de l'État, tels: les révisions administratives à l’assistance sociale (B.S.), à la Commission de la Santé et de la Sécurité du travail (CSST), à la Société de l'assurance-automobile du Québec (SAAQ), au Tribunal de la Commission des lésions professionnelles du Québec (CLP ) et devant le Tribunal administratif du Québec (TAQ). Sans oublier de citer les longs et périlleux sentiers des 41 Corporations Professionnelles du Québec, souvent contestés devant le Tribunal des Professions. Plusieurs dossiers aboutissent devant le Protecteur du Citoyen. Et tant d’autres !

La transparence, l'indépendance et l'impartialité font-elles réellement parties de tous ces rendez-vous ?

Luttes à la David contre Doliath

Nous serions scandalisés de savoir combien de personnes qui ont empruntés ces chemins, ont dû déclarer en cours de route ou à la fin des procédures, une faillite financière personnelle. Plusieurs ont été confrontées à travers ces luttes, à la David contre Goliath, au découragement et au désespoir, à la dépression nerveuse ou à la maladie mentale. Je ne peux passer sous silence, les nombreux cas de conflits familiaux et de divorces, ainsi que de tous ceux qui ont bifurqués vers les ternes sentiers des prisons et du suicide.

Je joins ma voix de citoyenne, à celles de toutes les autres personnes et groupes sociaux, pour demander à nos élus au pouvoir, une réforme complète du système de justice au Québec.

Patricia Turcotte © Le 02 janvier 2010


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriciaturcotte 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte