Magazine

Waze: quand la navigation GPS devient sociale

Publié le 03 janvier 2010 par Allo C'Est Fini

Waze: voici l’application pour iPhone qui risque bien de faire un tabac dans les prochains mois. Il s’agit ni plus ni moins que d’un logiciel de navigation GPS “social”. Social à plusieurs niveaux:

  • Sur la mise au point des cartes: ce sont les utilisateurs qui construisent la carte, par enregistrement de leurs déplacements et mises à jours successives des informations additionnelles: noms des rues, numéros des maisons, croisements, etc.
  • Sur les informations trafic: ce sont les utilisateurs qui fournissent une information en temps réel sur le trafic existant: embouteillages par-ci, travaux par-là.
  • Sur la documentation: établie sous la forme d’un Wiki auquel tous les utilisateurs enregistrés peuvent contribuer.
  • … et même sur le blog des utilisateurs!

waze-accueil

Waze se présente comme une application gratuite qu’on peut installer sur différents types de SmartPhones: iPhone bien sûr, mais aussi Google Phone sous Android et téléphone sous Symbian (donc les inévitables Nokia E71). Les Blackberry ne sont pas encore supportés, mais cela ne saurait tarder si le succès est au rendez-vous.

A l’usage sur iPhone, Waze se présente comme un n-ième navigateur GPS, mais gratuit, ce qui n’est pas négligeable par comparaison aux 50 euros minimum à débourser pour un TomTom, un Navigon ou un iGo. Le client de navigation ne dispose pas de toute la cartographie de la zone parcourue, mais télécharge celle-ci morceau par morceau, via la connexion 3G. Autrement dit, Waze est inutilisable à l’étranger à moins d’un forfait data particulier. Le paramètrage de la navigation est assez rudimentaire, et les éléments graphiques font penser à de l’art naïf. Mais on nage en plein 2.0, alors…

On ne peut donc envisager Waze que pour un usage local. Mais bien entendu, il faut un minimum d’utilisateurs bienveillants pour que cela fonctionne, car, rappelons-le, Waze établit sa cartographie grâce aux contributions de ses utilisateurs. Cela marche bien dans certaines régions, comme dans certaines villes d’Espagne, en Israel ou au Royaume-Uni.

img_06231
img_06241
img_06251
img_06261

En France, on n’en est qu’au début. La cartographie de Paris est encore rudimentaire, les périphériques ne sont même pas complets (il faut dire que je ne sais pas comment remplir les sections souterraines, puisque l’enregistrement des routes ne peut se faire que lors que le GPS reçoit le signal…). Les accès à Paris sont également mal renseignés, à l’exception de l’A1.

Pourtant, il suffirait de presque rien, peut-être quelques dizaines de taxis, qui accepteraient de jouer le jeu et de laisser leur iPhone branché durant toute une journée pour que la cartographie fasse un grand bon en avant… Avec à la clef, un système d’info-trafic totalement gratuit…

Alors, amis utilisateurs d’iPhone, êtes-vous prêts à jouer le jeu de la navigation GPS sociale?

Cet article vous a plu? Partagez-le!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Allo C'Est Fini 6794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog