Magazine Poésie

Un corps nouveau est fait d’un continent (Guillevic)

Par Arbrealettres

Un corps nouveau est fait d’un continent (Guillevic)


Peser qu’un corps nouveau
Est fait d’un continent
Où le sable et le vent
Sont d’un siècle inconnu.

(Guillevic)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine