Magazine Médias

2010, année bi-sexe-style ?

Publié le 03 janvier 2010 par Maudsoulat

the_l_word_01.jpg

La rumeur court, court sur la volonté de M6 de ressortir le Bachelor des cartons. Avec une innovation de taille : ce ne seraient plus 20 jeunes filles qui se battraient pour les faveurs du prince charmant, mais 20 jeunes hommes. Le Bachelor reviendrait donc en version gay.

Si l'info n'est pas confirmée, elle fait tout de même réfléchir sur la tendance constatée, ces dernières années, d'une normalisation (et c'est heureux) de la présence des homosexuels à la télévision et surtout de la sortie progressive de la caricature du gay effeminé, enfin presque. Parce que de ce point de vue il reste du chemin à parcourir.

Dans les années 80 et 90, peu d'homosexuels à la télé et, quand ils étaient présents, ils étaient soit honnis par leur famille (comme dans "Dynastie") ou carrément représentés façon Cage aux Folles (comme dans le sitcom d'AB "Les Filles d'à côté")

Peu à peu, les relations homosexuelles deviennent plus présentes et de manière plus réaliste en télévision. Des séries exclusivement gays voit le jour comme "The L Word" , arretée en 2009 et qui raconte, durant 5 saisons, les amours et les tracas quotidiens d'un groupe de copines lesbiennes ou bisexuelles à Los Angeles. Une série culte pour la communauté gay, rediffusée sur Filles TV. Il paraitrait même que TF1 a acheté les droits de diffusion.

C'est surtout par les séries que la communauté gay est représentée. On le voit dans Grey's Anatomy, avec le couple Callie-Arizona, ou dans Brothers & Sisters, avec le couple Kevin-Scotty, où ont été posées tour à tour la question du mariage gay, de la prise de position politique sur les questions homosexuelles (le frère du Sénateur McCallister, joué par Rob Lowe, étant lui-même gay) ou encore de l'homoparentalité. Dans Desperate Housewives, un couple gay a emménagé lors de la saison 4.

En France, il y a eu bien entendu la création, en 2004, de la chaîne Pink TV et détenue en partie par TF, Canal + et M6. Cette dernière, après de très lourdes difficultés financières, devra trouver un accord avec le CSA qui l'autorise, après minuit, à diffuser des programmes pornographiques.

Mais les séries ne sont pas en reste. Ce lundi, vous pourrez retrouver une "Famille formidable" dont un des personnages, Nicolas, joué par Roméo Sarfati, est gay et a eu un enfant avec un couple de lesbiennes dans l'une des saisons précédentes. La question de l'homoparentalité a également été évoquée dans "Plus Belle La vie", à travers l'intrigue Céline-Virginie et Thomas, le fils gay du patron du bar du Mistral, en couple avec un juge d'instruction qui a fait son coming-out après 15 ans de mariage hétérosexuel et une petite fille.

Alors, l'homosexualité, rentrée dans les moeurs ? Pas tout à fait, car il y a encore du chemin à parcourir entre la présence d'un couple gay dans la fiction et le changement de mentalités dans la société réelle. Mais, comme le disait Françoise Giroud, et qui est la devise de Serial Zappeur, la télévision est "le reflet de ceux qui la font, pas de ceux qui la regardent"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maudsoulat 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines