Magazine Voyages

2010, Internet dans la poche?

Publié le 03 janvier 2010 par Jlboulin @etourismeinfo

Toute la rédaction d’etourisme.info se joint à moi pour vous souhaiter une bonne année etouristique, année qui promet d‘être fertile en évolutions et changements!
Je lisais pendant cette trêve un article de la RTBF intitulé Internet dans la poche.
Le journaliste y explique de façon très synthétique comment après une année 2009 qui a vu l‘éclosion voire la maturité de réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, plusieurs évènements vont intervenir en 2010, et notamment l’avancée de la mobilité. Et c’est vrai : demain, 5 janvier, Google lance son fameux téléphone Nexus One, qui est l’Iphone du géant américain, avec une stratégie beaucoup plus ouverte. Apple devrait quelques jours plus tard sortir sa fameuse tablette portable, l’iSlat, qui sera une pierre de plus à l‘édifice de la mobilité. Lorsque l’on sait que dans cinq ans, quasiment tous les téléphones portables seront connectés à l’Internet, on imagine aisément une nouvelle révolution en perspective pour le tourisme institutionnel. De la à dire qu’Internet, c’est dans la poche pour les destinations touristiques, il y a un pas que je ne franchirai pas.

D’abord, la mobilité, cela va se faire en plus du reste. Nous n’avons pas abandonné les éditions papiers pour les sites web, nous n’avons pas fermé les sites Internet traditionnels pour investir le web 2.0, et nous resterons actifs sur Twitter et Facebook même si on lance une application Iphone!

Alors, faut-il, en ce début janvier, tout laisser tomber pour précipiter sa destination dans le m-tourisme? Ma réponse sera oui et non. Certes, tout le monde doit s’intéresser au tourisme en mobilité mais pas forcément de la même façon.
Beaucoup de destinations, par exemple, se posent la question de la réalisation d’une application Smartphone dédiée. Pourquoi pas, mais encore faudra t’il être visible au milieu de plus de 75000 propositions dans l’Appstore!
De plus, les budgets de réalisation d’applications dédiées sont encore très mouvants aujourd’hui; on ne raisonnera donc pas forcément de la même façon si l’on est une station touristique à forte touristique, ou un département que si l’on gère une destination rurale.
Car, dans le domaine de la mobilité, la question de la visibilité de la destination est toujours aussi essentielle. Et lorsque l’on sait que de nombreuses applications de “réalité augmentée“iront rechercher leur information sur Wikipédia, il faut peut-être commencer par bien renseigner l’encyclopédie en ligne sur l’offre de sa destination, comme l’expliquait Pierre dans cet article sur la réalité augmentée-.

Deuxièmement, dans tous les projets liés à la mobilité, et/ou à la géolocalisation, je préconise de séparer le “contenu” du contenant”. En effet, dans les années à venir, les technologies vont évoluer rapidement. Par contre, vos vidéos, textes, sons, tracés géolocalisés seront souvent réutilisables sur de nombreux supports différents.

Enfin, maintenant plus que jamais, la définition d’une stratégie Internet de la destination est primordiale. Une stratégie qui soit basée sur un plan marketing, et qui pose les bonnes questions : Faire des choix entre toutes les possibilités offertes, respecter les fondamentaux du marketing, rendre visible sa destination, et enfin organiser ses équipes ou sa structure en fonction!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlboulin 68606 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine