Magazine Info Locale

Création de l’agglomération de communes « Est Ensemble » - Articles

Publié le 04 janvier 2010 par Comité Citoyen Romainvillois

Conseil municipal du 16 décembre 2009 - Interventions de Stéphane WEISSELBERG

Création de l’agglomération de communes « Est Ensemble »

Mme le maire,

Ce dossier a quand même été l’occasion de la représentation d’une pièce de théâtre. Et pas n’importe lequel. Le grand Guignol. Le titre de la pièce aurait pu être « je te tiens, tu me tiens par la barbichette » ou « le mariage forcé ».

Mme le maire, vous nous avez reçu, vous nous avez dit tout le mal que vous pensiez de l’absence de projet fédérateur et novateur, de la priorité affichée par les autres maires (particulièrement celui de Montreuil) de ne s’intéresser qu’à la Gouvernance et au partage des postes, à l’inflation de ces derniers mais aussi du nombre de compétences optionnelles transférées à l’agglomération.

Vous nous avez expliqué que dans ces conditions, réunir la population romainvilloise pour parler enjeux et objectifs ne servait à rien ! Vous avez ainsi voulu faire toute la transparence sur l’état de votre réflexion concernant le devenir de ce regroupement.

Et mis à part la question essentielle du respect de la démocratie et du suffrage des électeurs à travers la présence de l’opposition municipale au sein du conseil communautaire (que vous êtes la seule des 9 maires à refuser), nous avons trouvé des points d’accord. C’était même assez facile pour nous puisque nous répétons depuis 9 mois les mêmes arguments. Alors pour une fois voir la majorité municipale rejoindre nos positions et nos arguments nous a ravis.

Mais alors que s’est-il passé en trois semaines pour que votre obstination réputée laisse place à la décision d’aujourd’hui ?

Ce ne peut décemment pas être la seule lettre/cadrage que vous avez reçue du président de l’Apiep, Bertrand Kern, qui vous a rassurée et convaincue. Elle est certes très intéressante, bien écrite et complète le très neutre texte fondateur de la communauté de communes annexé à nos dossiers ; elle précise en effet la valeur ajoutée communautaire et le rôle du nouvel EPCI mais elle ne prend aucun engagement concret.

Nous nous posons la question ! Car avoir pris le risque d’affaiblir considérablement la position de Romainville, ville siège, pour n’avoir en retour que ces précisions, fait penser à un contrat de dupes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine