Magazine Environnement

Bonus - malus pour Virgin

Publié le 04 janvier 2010 par Frederic_meurin

Richard Branson, le patron de Virgin (la marque qui a commencé par commercialiser des biens culturels avant de se diversifier dans le Cola, les lignes d'avion et les chemins de fer en Grande-Bretagne) a toujours affirmé se soucier de l'environnement.

Dont acte : il finance la recherche aéronautique pour optimiser le décollage et l'atterrissage de ses avions, dont la consommation en kérosène est la plus forte dans ces phases spécifiques. En France et sans aller à l'aéroport le plus proche, vous pouvez constater que leurs sacs plastiques sont d'une texture un peu particulière.

Normal : ils sont issus de plastique recyclé à 100%. Je suis persuadé que cette texture de matière, finement granuleuse, pourrait être évitée. Outre que ne pas descendre plus en finesse doit consommer moins d'énergie, cela doit aussi "marquer" le sac comme officiellement recyclé.

Manque de bol, la série limitée des sacs édités pour les fêtes (ce qui, en soit, relève de l'aberration environnementale) n'est PAS en plastique recyclée. Un mauvais point.

En plus, on a envie de dire : "un sac en papier, ce serait mieux, tout de même". Pas si sûr : le sac papier n'est pas si vertueux qu'on le croit. Bien au contraire, comme le prouve cette infographie (en anglais accessible) du Washington Post. Ce n'est pas tout récent (2007) mais cela reste terriblement d'actualité. N'allez pas en conclure que le sac plastique est meilleur, non.

Simplement, si vous le pouvez, passez-vous de sac : pour vos courses alimentaires, quelques grands sacs ré-utilisables dans le coffre vous feront plusieurs années (on en vend des très biens un peu partout, y compris des sacs en tissus !) et pour vos achats ponctuels, bien souvent votre sac à main / sac à dos / mallette feront parfaitement l'affaire.

Ici encore, la question n'est pas de produire différemment, mais d'agir différemment. Puisque c'est toujours la demande qui dicte l'offre, arrangeons-nous pour que les commerçants n'écoulent plus leurs stocks de sacs afin que la production en cesse (ou du moins s'en réduise grandement).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic_meurin 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte