Magazine Info Locale

Roller-Hokcey : les Hocklines face à l'Elite Basque

Publié le 04 janvier 2010 par Toulouseweb
Pas de répit en 2010. Les Hocklines entament la nouvelle année par une mission-impossible : faire trembler les Basques de l’Artzak d’Anglet en 16e de finale de la Coupe de France.
Les roller-hockeyeurs toulousains n’ont décidément pas le bénéfice d’un tirage favorable pour cette Coupe. Après être laborieusement venus à bout d’une équipe concurrente de N1 (Saint-Médard) lors du premier tour, ils reçoivent rien moins que le favori pour le titre de Champion Elite 2010, samedi 9 janvier à 20 heures au Gymnase de La Ramée.
Ex-vice-champion d’Europe, vice-champion de France 2009, les Artzak ont déjà rebaptisé Toulouse des couleurs du Pays-Basque l’an dernier, en finale de la Coupe de France au Petit Palais des Sports. Déjà triples détenteurs de cette Coupe, les Angloys n’ont pas pour habitude d’être éliminés de cette compétition.
A Toulouse, le coach-adjoint Jonathan Ostré (qui a par ailleurs fait ses armes chez les Artzak durant quatre saisons) refuse de céder au fatalisme. »Anglet, c’est une grande équipe, avec beaucoup de joueurs d’Equipe de France. Mais on ne sait jamais ce qui peut advenir sur un match. Il faudra tirer profit du terrain pour les empêcher de construire leur jeu. »
Le défenseur y voit également une bonne occasion pour l’équipe de se frotter au haut de tableau national. Avec ses lignes solides, sa défense rigoureuse et son attaque imparable, le club Basque pourrait apprendre beaucoup à des Hocklines qui montent peu à peu en puissance dans leur catégorie. L’affiche promet en tout cas un spectacle assuré.
Date et Heure
09/01/2010 20 heures
Lieu
Gymnase de la Ramée
Site Web
hocklines.free.fr
Prix
Prix >> 1 € (grat - 10 ans)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toulouseweb 7297 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine