Magazine High tech

ROGUE WARRIOR - le test PS3!!!

Publié le 04 janvier 2010 par Lacoc

rogue-warrior-5.jpg

jaquette-rogue-warrior.jpg
Sorti discrètement en fin d’année 2009, Rogue Warrior est un FPS dévelopé par Rebellion et édité par Bethesda (Fallout 3...). On y incarne Dick Marcinko, un Navy Seal barbu ayant vraiment existé à travers différentes missions de Guerre Froide dans les années 80. C’est bourrin, primaire et sans subtilité... Voici le test sur Playstation3...

En effet, Rogue Warrior est très classique, linéaire, ne proposant pas d’originalié dans le gameplay. On avance, on élimine les ennemis, tout cela dans des niveaux couloirs très guidés avec peu de variantes dans l’approche. Alors, certes, on peut foncer dans le tas ou bien tenter de la jouer plus discretement en surprenant l’ennemi par derrière pour lui trancher la gorge ou lui enfoncer une lame dans le crâne. Cette dernière approche est la plus amusante et on peut dire que c’est une partie assez bien sentie visuellement et au niveau de l’animation. Mais malheureusement, le reste de la réalisation est hors d’âge et ne fait pas honneur à la Playstation 3 en l’occurence. Les textures sont pauvres, les niveaux vides et peu détaillés et les personnages manquent cruellement de polygones...

rogue-warrior-1.jpg
rogue-warrior-2.jpg
rogue-warrior-3.jpg
rogue-warrior-4.jpg
rogue-warrior-6.jpg

Au niveau de la prise en main il y avait pourtant de bonnes idées avec un Dick se contrôlant donc à la première personne mais pouvant se mettre à couvert à la troisième personne derrière des objets ou des mus. Mais tout cela est très hâché avec une animation peu fluide et des capacités de mouvement très limitées. Les actions manquent de liants et l’IA est à la ramasse. En effet, on peut arriver derrière un ennemi avec une fanfare, il n’entendra rien et il nous suffira d’actionner la touche adequate pour lancer une mise à mort au couteau de guerre. Par contre, quand l’alarme est donné, les ennemis surgissent et vous mitraillent sans retenue, mais là aussi ils manquent d’intelligence et soit restent planqués au même endroit, soit en sortent en se mettant franchement à découvert sous vos balles.

Rogue Warrior est donc un FPS qui sent l’inachevé et on se demande pourquoi il est sorti si proche d’une sortie comme Call of Duty Modern Warfare 2... Car du coup, le contraste qualitatif entre les deux titres est flagrants et démontre davantage le retard de Rogue Warrior en ce qui concerne sa réalisation et son gameplay. Dommage. Disons, que Rogue Warrior est un FPS qui pourra permettre aux débutants du genre de se faire la main...



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lacoc 430 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte