Magazine

Formation home staging, le panier de crabes

Publié le 04 janvier 2010 par Cancaneur
En 2008 on dénombrait 5 sociétés proposant des formations home staging. Fin 2009, oups ! on en liste pas moins 124 !!! Le marché du home staging connaîtrait-il une telle envolée, les demandes de formations au métier de home stager seraient-elle aussi exponentielles qu'il faille autant de centres pour répondre à la demande ?  Ou doit-on considérer que le marché du home staging en France se situe essentiellement sur celui de la formation ?
Il n'est pas à revenir sur les multiples offres illimitées de formations qui fleurissent sur le marché depuis quelques mois en France, mais comment peut-on rendre crédible le développement de ces offres lorsque l'on connaît le scepticisme du consommateur et du professionnel vis à vis du concept et donc la dificulté  que rencontre le home staging à s'implanter en France ?
De toute évidence le marché du home staging connaît une dérive meurtrière pour son développement.
Faute d'être capables d'axer leurs actions commerciales sur le développement des prestations, les nouveaux home stagers, vite confrontés aux difficultés réelles du marché et en quête de gains plus juteux, se lancent dans la formation. Il suffit pour s'en convaincre d'aller faire quelques requêtes sur les pages de google pour les voir fleurir comme les coquelicots dans un champ de blé. Que ces entreprises allouent un budget à Adwords est affaire de gestion pour elles. Le drame se joue pour le pauvre postulant à la formation qui se retrouve face à des offres plus mirifiques les unes que les autres, émanant de sociétés n'ayant souvent pas plus de six mois d'existence,  dirigées par des personnes ayant découvert le home staging après 3 ou merveilleux... 5 jours de formation, ayant pour toute expérience un nombre de prestations pouvant se compter sur les doigts d'une main, ne sachant ni de près ni de loin ce qu'est une négociation avec une agence immobilière ou un particulier et bien sûre aucune notion de ce qu'est la mission d'un formateur digne de ce nom. Alors comment s'étonner face à cette misère du retour de boomerang sur le terrain. Mal formé, comment peut-on espérer que ces home stagers en puissance puissent avoir une chance de mener à bien leur entreprise.
Pour protéger le consommateur de formations home staging d'une part, pour la défense du consommateur de prestation de home staging d'autre part et donc pour espérer une implantation du home staging en france, il est à souhaiter  et qu'importe s'il neige, vente ou pleuve, que très rapidement un grand ménage de printemps se fasse, et là il n'est pas question des appart ou maisons en vente !














Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cancaneur 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte