Magazine Focus Emploi

L'armée de terre recrute, des postes multiples et variés (Partie 1)

Publié le 04 janvier 2010 par Kristobal @kristoguy

Si « armée » n’évoque pour vous que des exercices d’entraînement intensifs au petit matin ou une obéissance aveugle à la hiérarchie, cet article est pour vous. Vous pouvez oublier toutes vos idées reçues sur l’armée ! Aujourd’hui, des centaines de carrières y sont accessibles pour tous les jeunes, diplômés ou non. Recrut.com a rencontré le Capitaine Lardoux, Chef de la section des opérations de recrutement en Ile-de-France et Outremer pour l’armée de terre, qui nous a dressé un tableau précis des conditions et des opportunités d’emploi pour 2010.

Recrut.com : S’engager dans l’armée, pourquoi pas. Mais sur quels postes ?
Capitaine Frédéric Lardoux : Des postes de toutes sortes qui s’adressent à tous les jeunes. Chaque année, l’armée de Terre recrute sur environ 14.000 postes. 9.000 à 10.000 d’entre eux concernent des engagés volontaires -ou militaires de rang et s’adressent généralement à des jeunes sans qualification ou titulaire du bac. Pour ceux-ci, deux types d’emplois possibles :
• soit sur des postes militaires traditionnels : chasseur alpin, conducteur de char, démineur, parachutiste, etc.
• soit sur des postes en rapport avec leur formation : mécanicien, informaticien, etc.
Et très vite, chaque militaire se voit confier autonomie et responsabilité dans sa mission, quelle que soit la catégorie de recrutement : engagés volontaires, sousofficiers (bac à Bac +2) ou officiers (à partir de Bac+3). La promotion interne n’est pas un vain mot : 50% des sous-officiers ont été recrutés en tant qu’engagés volontaires. La proportion est la même pour les officiers, dont la catégorie est composée à 50% d’anciens sous-officiers. Preuve que l’armée de terre donne bien leur chance à tous ceux qui font preuve de qualités humaines et professionnelles. Afin de faciliter le recrutement, une centaine de Centres d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA) ont été ouverts. Ce sont des points de contact unique pour tous les jeunes en recherche d’emploi. Parallèlement, des partenariats locaux sont noués avec les Pôles Emploi.
Recrut.com : Rejoindre l’armée, c’est aussi être amené à exercer sa profession aux quatre coins de l’hexagone ?
Cpt F. L : En effet car l’armée de terre possède environ 500 sites répartis en métropole, à l’outremer ou à l’étranger. Suivant la disponibilité des postes recherchés et selon ses aptitudes, la jeune recrue pourra être amenée à quitter sa région d’origine pour développer ses talents ailleurs sur le territoire. La région Ilede- France concentre la plupart des étatsmajors centraux et très peu de régiments : le jeune francilien a ainsi toutes les chances de commencer sa carrière dans une ville de province. Chaque mois, entre 80 % et 100% des recrutés en Ile de France quittent la région lors de leur incorporation.
Recrut.com : Comment s’effectuent les recrutements ?
Cpt F. L : Tout d’abord, il y a un travail de communication à effectuer en amont des cessions de recrutement : faire savoir que l’armée recrute et ce qu’elle propose. Rares sont ceux qui décident de rejoindre l’armée sans la connaître ! Nous communiquons donc par plusieurs biais : télévision, cinéma, presse, … Les conseillers en recrutement se déplacent dans les lycées, les mairies, les forums emplois ou encore les centres commerciaux pour informer les jeunes. Tous sont militaires, ont connu la vie en régiment et en opérations. Ils témoignent donc d’une expérience à forte valeur humaine. Le jeune qui est intéressé se rend dans l’un des CIRFA où il prend connaissance des postes disponibles. Il peut alors affiner et approfondir sa candidature sous l’égide d’un conseiller qui détermine précisément ses motivations, son profi l, ses qualifi cations … afi n de défi nir le poste susceptible de lui convenir. Compte tenu que certains postes nécessitent des aptitudes particulières, le candidat est convoqué pour des tests visant à déterminer son niveau physique, son équilibre psychologique et son état de santé. Ces tests sont une garantie d’aptitude à être soldat. Ces évaluations sont organisées dans l’un des cinq centres métropolitains, sur 4 demi-journées, au cours desquelles le candidat est encadré, logé et nourri sur place. Il peut ainsi se faire une idée de la vie en collectivité, et côtoyer des militaires en poste.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kristobal 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog