Magazine Humeur

Polémique Grippe A: Distinguer les torchons des serviettes !

Publié le 04 janvier 2010 par Nicolas007bis

Mylène 2

Il y a quelque chose d’un peu gênant à voir cette nuée de critiques agressives et tardives de tous ces gens qui reprochent au Gouvernement d’avoir commandé (beaucoup) trop de doses de vaccin anti grippe A !

C’est très significatif des critiques faciles faites après coup, à un moment ou on peut dire sans risque fanfaronner en clamant: « ça aurait été moi j’aurais pas fait comme ça ! »

C’est clairement le principe de précaution qui est ici en cause, or cette obsession du principe de précaution, toute la classe politique y participe !

Le sang contaminé et la canicule de 2003 sont passés par là et ils ont traumatisé et la gauche (Fabius) et la Droite (Raffarin) !

Rappelons quand même que le gouvernement a du prendre sa décision de commander le vaccin il y plusieurs mois déjà, à un moment ou les rapports de l’OMS étaient assez alarmistes, ou il existait beaucoup d’incertitudes sur les effets de cette grippe et ses possibles mutations et ou on ne savait pas encore que contrairement à la grippe aviaire, une seule dose suffirait !

La commande a certes été excessive et à cette époque certains scientifiques l’ont effectivement considérée comme telle, mais ne valait-il pas mieux trop que pas assez ?...Qu’aurait-on dit si la grippe s’était avérée beaucoup plus meurtrière et qu’il n’y avait pas eu assez de doses de vaccin pour tous ceux qui auraient voulu se protéger ?...je les entends d’ici les villipendeurs criant haro sur ce Gouvernement qui risque la vie des citoyens pour de basses considérations budgétaires !

D’ailleurs, est-ce un hasard si tout ce petit monde a attendu d’être certain que la grippe n’allait pas provoquer trop de dommages avant de s’exprimer aussi véhémentement ?

Utiliser une question de santé publique comme une pandémie, déjà très difficile à appréhender et à gérer par les responsables politiques, pour faire de la petite politique, est à la fois mesquin et dangereux. Dangereux car ces critiques excessives ajoutent de la pression aux prochaines situations de ce type qui inévitablement surviendront !

Par contre, on peut considérer comme tout à fait recevables les critiques qui portent d’une part sur la manière dont la communication a été faite et d’autre part sur l’organisation de la campagne de vaccination !

La communication fut mauvaise puisqu’elle n’a pas réussi à convaincre les français de se faire vacciner et la campagne fut tardive (pour ma part je n’ai pas reçu de bon de vaccination et je préviens tout de suite que je n’irai pas me faire vacciner en Mars !) et très très mal organisée !

Avec l’arrivée des premiers bons de vaccination qui a coïncidée avec le décompte quotidien dans les medias des premiers morts, ne craignions pas de le dire, ce fut un bordel monstrueux !

Ensuite, voyant que la terrible Grippe A n’était pas aussi terrible qu’on avait pu le penser (seulement 12000 morts dans le monde), les volontaires pour se faire piquouzer ont commencé à se faire rares, du coup les corrections qui avaient été faites pour essayer de donner un peu de cohérence à tout ce bazar, n’ont servi quasiment à rien !

Pour résumer, parmi les nombreuses critiques qui fusent, je distinguerai les torchons des serviettes.

Notons parmi les serviettes, les judicieuses remarques de François Bayrou qui ne blâme pas les 94 millions de doses commandées mais déplore la mise à l'écart des généralistes ou de Jean-Christophe Lagarde (NC) qui réclame une commission d’enquête « sur la manière dont a été programmée, expliquée et gérée la campagne » !

Contrairement à d'autres, ces 2 là ont bien compris que ce qui est important ce n'est pas de s'en servir comme prétexte pour taper sur le Gouvernement, mais c’est de considérer l’avenir et que si on souhaite pouvoir agir efficacement lors de la prochaine pandémie dont les conséquences pourraient être autrement plus graves, il faut savoir tirer les leçons des erreurs commises à l’occasion de celle-ci fort heureusement relativement bénigne !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Grippe B, pire que la grippe A

    Ce que je redoutais s'est produit. Le virus H1N1  a entamé sa mutation. Il dégénère depuis peu en un virus d'un nouveau type, hyper-puissant. Lire la suite

    Par  Lheretique
    HUMEUR
  • Grippe A

    Il y a un siècle, une certaine grippe espagnole a provoqué des millions de morts. Une vrai épidémie et une catastrophe humaintaire. Lire la suite

    Par  Jlg47
    SOCIÉTÉ
  • La grippe prise … en grippe

    grippe prise

    Le 10 septembre 2009 par "Scientifique à ses heures" A hahah. encore un titre dont la finesse et l’imagination dépassent les bornes. Lire la suite

    Par  Scienceblog
    SANTÉ, SCIENCE, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
  • Où est la grippe ?

    grippe

    Vous allez dire que je ne parle que des JT mais, ce midi, sur France 2, pas un seul mot sur la grippe A. Pas de reportage, pas de dépêche AFP, non, rien. Lire la suite

    Par  Nikki59
    MÉDIAS, SOCIÉTÉ, A CLASSER
  • Polémique Jean Sarkozy et l'EPAD

    EPAD Jean SarkozyCrée en 1958, l'EPAD (Etablissement public d'aménagement de la Défense) est un établissement public à caractère industriel et commercial... Lire la suite

    Par  Buzzbuz
    SOCIÉTÉ
  • La polémique

    C'est une tornade médiatique qui s'est abattue sur le ministre de l'Intérieur suite à la vidéo diffusée par Le monde.fr. Une fois de plus, une vidéo de... Lire la suite

    Par  Flavienneuvy
    SOCIÉTÉ
  • Polémique Jean Sarkozy

    C'est sûr, la promotion de Jean Sarkozy à la présidence de l'Epad a donné le sentiment de népotisme, et pour cause. Dans une période de crise et d'exigence de... Lire la suite

    Par  Cajj
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Nicolas007bis 70 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines