Magazine Info Locale

Pierre Curzi donne de la misère à Pauline Marois

Publié le 22 décembre 2009 par Politicoblogue
Pierre Curzi donne de la misère à Pauline Marois

Pierre Curzi

Le journal le Devoir, par la plume d’Antoine Robitaille, nous a révélé, mardi dernier, une information surprenante. Pauline Marois, la chef du parti québécois, a décidé de désavouer son porte-parole en éducation, le très connu Pierre Curzi, en lui retirant le dossier du cours d’Éthique et culture religieuse.

M. Curzi, qui est l’ancien président de l’UDA, est l’un des députés péquistes les plus en vue depuis le départ de François Legault. Suite à une étude d’une sociologue, ex-candidate péquiste, le député de Borduas a réclamé l’abolition du cours d’Éthique et culture religieuse.

Dans l’après-midi, Pauline Marois a fait publier un communiqué qui dément la rétrogradation du comédien-député. Du même coup, Mme Marois rappelle son appui au cours contesté et réfute la demande d’abolition de son propre député.Mon analyse : Pierre Curzi est un homme au sang chaud et au caractère parfois bouillant et Pauline Marois à certaines difficultés à contrôler ses ardeurs.

Pierre Curzi donne de la misère à Pauline Marois

Cette petite dérape me rappelle l’histoire de la visite de l’ancien Beatles, Paul McCartney. Lors de l’été 2008, Curzi et deux autres députés péquistes soutiennent Luc Archambault qui ne souhaitait pas la venue à Québec de McCartney.

Mme Marois devra se dissocier de ses propos quelques jours plus tard et Curzi finira par faire des excuses pour son excès de zèle indépendantiste.

On peut dire que la situation actuelle est assez semblable, Curzi est monté sur ses grands chevaux suite à une étude faite par une péquiste.

Par contre, il aura oublié en chemin que Pauline Marois est l’une des initiatrices de ce cours, elle était ministre de l’éducation en 1998, et surtout qu’elle l’a défendu l’an dernier.

Pierre Curzi donne de la misère à Pauline Marois

Pauline Marois vient à peine de voir la conscience sociale, Camil Bouchard, suivre la crédibilité économique, François Legault, de son parti en quittant le PQ pour mieux défendre la souveraineté ailleurs. Le départ de Pierre Curzi et de sa notoriété culturelle serait très lourd à porter pour elle.

Mme Marois devra manœuvrer délicatement pour éviter de trop froisser l’égo de ce comédien d’expérience qui aura 64 ans en février prochain.

Si elle lui laisse trop de corde, il fera d’autres bévues, si Curzi est trop encadré, probablement qu’il choisira de rester chez lui à la prochaine générale.

Des choix déchirants à faire pour la résidente du West Island !!!

Article préalablement publié sur le blogue Montréalais d’origine.

___________________________________ Politicoblogue.com \ Parce que la politique est partout!
Pierre Curzi donne de la misère à Pauline Marois


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Politicoblogue 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte