Magazine Médias

Chanteuse Lhasa de Sela, cancer du sein et polémique de Twitter

Publié le 05 janvier 2010 par Raymondviger

lhasa-de-sela-chanteuse-mort-cancer Lhasa de Sela est décédé à l’âge de 37 ans. Je ne peux rester indifférent à ce décès. D’une part, ma mère est décédée d’un cancer à l’âge de 39 ans. Mon beau-frère est décédé d’un cancer il y a 4 ans et ma belle-soeur, toujours d’un cancer il y a 3 ans. Je fume trop et mes poumons commencent à me le souligner fortement.

D’autre part, il y a cette polémique sur l’utilisation de Twitter pour l’annonce du décès de Lhasa de Sela. Sur le site de Canoe.com nous pouvions lire:

Moins de 24h après le décès de Lhasa de Sela, dans la journée de samedi, le journaliste culturel Claude André – un ami personnel de Lhasa – annonce la mort de l’artiste sur son blogue et sur Facebook.

La machine à rumeur s’est vite emballée. Reprise sur Twitter, la nouvelle fait le tour de la blogosphère avant même qu’une confirmation officielle ne soit faite. Twitter est encore une fois pointé du doigt. Ce que je ne comprends pas, la nouvelle a été publiée par un journaliste, Claude André, et il a utilisé son blogue et Facebook pour publier la nouvelle. D’autres internautes ont utilisé Twitter. Pourquoi Twitter est pointé du doigt et non pas Facebook ou les blogues ? Et si Claude André s’était servi d’une radio ou d’un journal pour lancer la nouvelle, qui aurions-nous questionné ? Twitter, Facebook ou les blogues ne sont que des moyens, des outils, utilisés pour rejoindre un public. Est-ce l’outil qu’il faut questionner ou celui qui est derrière son clavier ?

Pour terminer en offrant mes sincères sympathies à la famille de la chanteuse Lhasa de Sela et à tous ces amis. Peu importe la relation que vous aviez avec Lhasa de Sela, si son décès prématuré vous affecte, n’hésitez pas à demander de l’aide. Certains deuils sont plus complexes que d’autres, plus difficiles à faire. Il ne faut pas banaliser la souffrance que l’on peut garder en soi et qui peut nous affecter. Les CLSC peuvent vous offrir ou vous diriger vers une aide professionnelle qui saura vous soutenir pendant votre cheminement.

Personnellement, ma mère est décédée à 39 ans du cancer. J’avais 16 ans quand elle m’a annoncé son cancer. Divorcée et orpheline, je l’ai soutenu pendant les 5 années qu’a duré son combat contre le cancer. Par la suite, plusieurs événements m’ont bousculé. Fragilisé par un deuil que je n’avais pas fait, j’en suis arrivé à faire 2 tentatives de suicide. 

Illustration de Lahsa de Sela par Renart L’éveillé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymondviger 8679 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine