Magazine Humour

Les voeux de Bonne Année... le nouveau mal du siècle.

Publié le 05 janvier 2010 par Pates
Les voeux de Bonne Année... le nouveau mal du siècle.
Pierre Desproges disait entre autres choses: "Bonne année mon cul". Il disait cela surtout après le premier janvier. Il est pourtant rare qu'un cul réponde... Enfin surtout de manière intelligible je veux dire.
Malgré un évident effort de communication, il arrive parfois qu'un "Bonne année..." ne lui décroche pas même un sourire. Franchement c'est pas poli !
Et même si par ailleurs vous vous lanciez dépité dans une vulgate approximative du style: "Parle à ma tête, mon cul est malade", il est fort peu probable qu'une tête prenne la parole après un cul mutique.
C'est un peu pareil avec les gens que pour les culs... Gens qui pour la plupart en possède au moins un aussi... de cul... Silence radio. C'est pourtant pas sorcier de se creuser la tête une petite demi-journée,
de pondre une illustration jusqu'à 5 heures du matin, de dormir une heure et d'envoyer un nimail au petit jour !
Vous dormirez mieux dans 48 heures enfin quoi ! L'amitié, ça veut rien dire pour vous !

Si vous n'êtes pas illustrateur, sachez pour votre gouverne que je ne suis pas plus écrivain, ce qui ne m'empêche nullement d'écrire... comme un cul !
Aucune dérogation ne sera acceptée sauf mot des parents accompagné d'un certificat médical attestant d'une déficience physique ou mentale. (liste en bas de page)
schizophénie, troubles bipolaires, membre du PS, sympatisant UMP, personnalité égocentrique faisant une fixation sur la taille, problème de surpois et de petite bite, problème de surbite et de petit pois, etc...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pates 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine