Magazine Médias

The End of Time: part2

Publié le 05 janvier 2010 par Cybellah

...here we are.....
(prend une trèèèès grande inspiration, et se lance)

le problème avec le premier visionnage d'un épisode d'une aussi grande importance c'est qu'on se focalise uniquement sur le compte à rebours que représente l'épisode vers l'issue fatale qu'on redoute et attends avec malgré tout beaucoup (beaucoup) d'impatience.

heureusement, un second (un 3ème, puis un 4ème) visionnage permet de remettre un peu les choses en place et de sortir de la seule obsession: "Ten s'en va à la fin!!!!"


Déjà le retour des Time Lords, là je dois avouer, que pour la fin de Ten, ils ont vu les choses en grand.

Et Timothy Dalton en Time President, c'était drôlement sympa comme idée
vlcsnap-12165212.png
(de toute façon qui d'autre que James Bond pouvait incarner un chef Time Lord me direz vous..)
J'ai franchement pris mon pied à voir tous les petits Simm gesticuler pendant une bonne partie de l'épisode, trop trop mignon!
vlcsnap-12173447.png

et nos amis cactus aussi étaient bien drôles (dont on reconnaitra la chérie de Georges de loup garou de Being Human... by the way)
vlcsnap-12173237.png
"worst rescue....ever"
et Wilf, mon brave Wilf qui court derrière les autres comme il peut...
lui si adorable quand il dit qu'il serait fier d'avoir un fils comme Ten.
vlcsnap-12176350.png

et que Ten, que ça le rend toute chose d'entendre ça, lui répond  qu'il aurait été fier qu'il le soit..
(avant de lui rappeler qu'en fait il est bien bien plus vieux que lui d'environ 800 ans The End of Time: part2)
vlcsnap-12176266.png

en tout cas c'est un beau cadeau de nous permis de voir Wilf en compagnon du Doctor, ce rôle lui va aussi bien qu'à Donna, ils ont ce mélange de grain de folie et de sagesse qui en font des personnages vraiment lumineux.
Donna justement, dont on a le plaisir de voir que malgré ce qu'elle a perdu, est à présent entourée par une mère à présent bien plus attentionnée, un grand-père qui l'adore et un fiancé fidèle et honnête
vlcsnap-12236273.png
j'ai aimé voir que la première chose qui l'inquiète est de savoir où est Donna alors que le monde s'écroule à ce moment précis, j'étais soulagée de voir qu'elle a enfin ce qu'elle cherchait..... et mérite amplement!
Ca a aussi permis d'atténuer la terrible fin qu'on lui avait reservée en tant que compagne maudite du Docteur.

que dire de ce moment fantastique où le Docteur dit au Master:
"But really, did you think I'd leave my best friend without a defense mechanism?"
je vous jure, ces deux mots...The End of Time: part2..

Sinon à part ça, le monde s'écroule donc (littéralement) sous le poids de Gallifrey, rien que ça... vlcsnap-12215446.png
(non mais Gallifrey quoi!!!!!)
planète résuscitée par des Time Lords mégalomanes et complètement ravagés de la rondelle qui ont manipulé le Master depuis sa prime jeunesse commme un vulgaire pion sans importance. C'est juste horrible et on se met à sincèrement plaindre ce pauvre Time Lord rendu délibéremment fou par ses congénères.

Et quand il s'en rend finalement compte, on a droit à une des plus belle scène de l'épisode, Le Master et Ten s'unissant pour mettre fin à tout ça, j'en ai jubilé sur mon fauteuil. vlcsnap-12237412.png

là où je suis contente aussi c'est qu'on découvre le fin mot de l'histoire sur le rôle de Ten dans cette Time War...
vlcsnap-13232394.png
"I had to stop them"

 et le poids supplémentaire qu'on découvre qu'il porte sur la conscience, lui qui nous parlait toujours de sa planète et des siens avec tant de révérence.

Et finalement le Master nous offre donc un sacrifice héroïque et superbe, digne du personnage (et de l'acteur).
Je suis bien contente qu'on nous conclue ce personnage de manière positive, et non pas anéanti comme un simple bad guy lambda. vlcsnap-12238686.png

Le developpement du personnage est bien meilleur que dans la première partie, beaucoup plus nuancé:
et ce regard qu'il nous fait à plusieurs reprises...comment ne pas être touché par ce pauvre être supérieur qu'on a complètement déglingué et qui est tellement paumé...
vlcsnap-13223035.png

vlcsnap-13225188.png

vlcsnap-13232090.png


Et puis viennent enfin les 4 coups tant redoutés. Ils viennent d'une manière toute à fait inattendue, loin de la grande théâtralité qu'on pouvait imaginer...
vlcsnap-12186175.png  et j'ai vraiment eu un soupir de soulagement en comprenant à cet instant de quelle manière Ten allait finalement disparaître.
Le fait que Ten ne soit pas simplement tué mais qu'il accepte de se sacrifier pour sauver notre vénérable Wilf, j'ai été fière que Ten se régénère à cause de cela, et ça grandement aidé à faire passer la pilule.
vlcsnap-12186733.png "Wilfred, it's my honour"

donc, voilà notre Ten qui se meure... vlcsnap-12189305.png

mais avant sa fatidique transformation, the old doctor fait un petit tour d'honneur chez ses amis:
certains pour leur sauver la vie ou leur dire adieu
vlcsnap-12192492.png

vlcsnap-12192971.png

vlcsnap-12197026.png

vlcsnap-12193182.png

pour régler de vieilles histoires inachevées (j'ai trouvé ça magnifique!!!! surtout 2 saisons plus tard) vlcsnap-12195126.png
ou simplement pour jeter un dernier coup d'oeil bienveillant à ses deux protégées préférées.... vlcsnap-12196795.png

vlcsnap-12197181.png


et puis voilà, il est déjà temps de se dire au revoir,
et on a droit a un très joli accompagnement des Ood jusqu'au Tardis, vlcsnap-12201593.png "this song is ending, but the story never ends"

et histoire d'enfoncer un peu plus le clou, notre Ten qui nous sort la phrase qui tue
vlcsnap-12203165.png
"i don't want to go"
*tombe de sa chaise*

vlcsnap-12202658.png

vlcsnap-12203464.png

et puis voilà, les étincelles, le feu, la moitié du Tardis qui s'écroule
vlcsnap-12203979.png



et c'est une entrée fracassante que nous fait Eleven
vlcsnap-12205723.png

qui s'embrasse le genou (tiens la souplesse est un élément héréditaire à chaque régénération)
vlcsnap-13237002.png

qui panique à l'idée d'être une fille
(et la manière suraiguë dont il dit çaThe End of Time: part2!!!)
vlcsnap-12206815.png

et nous lance ce qui va être le nouveau cri de guerre du Doctor: vlcsnap-12205467.png "Geronimo"
Au final, on a tellement redouté ce moment, anticipé les réactions qu'on pourrait avoir en visionnant cet épisode, imaginé le fatidique moment de la lumière dorée.... ce fut éprouvant mais épatant, comme toujours avec cette série.
Ce fut douloureux, certains moment plus que d'autres. Les regards de Ten vont me manquer plus particulièrement, ces regards où on lit toutes les émotions au travers. Pourtant je dois avouer que l'arrivée de Eleven, me rappelant volontairement celle de notre défunt docteur, j'ai à présent hâte de voir ce qu'il va faire du personnage, car au fil des visionnages, j'ai vraiment remarqué son potientiel dans cette scène d'introduction, et même si physiquement j'avoue avoir énormément de mal pour l'instant, je suis pleine d'espoir pour ce petit nouveau.
Ces deux épisodes étaient donc réussis, un poil trop long à certains moments, voulant ajouter du pathos là où ce n'était pas nécessaire, donnant parfois l'impression de vouloir absolument provoquer de émotions chez nous.
Malgré tout, ils offrent à Ten une sortie digne de lui et je ne désespère pas de le revoir enfiler son costume marron ou bleu d'ici quelques années pour nous faire un petit coucou.

en tout cas l'attente va être longue jusqu'en avril, mais je suis contente de retrouver un rythme de série plus soutenu après cette année de diète, qui a quand même malgré tout aidé à mieux accepter (en nous désintoxiquant) la sortie de cet acteur qui faisait tellement l'unanimité et qui restera célèbre dans l'histoire de la série la plus longue d'Angleterre
.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cybellah 56 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog