Magazine

Avatar film de James Cameron

Publié le 05 janvier 2010 par Corboland78

100105 Avatar.jpgJe n'avais pas prévu d'aller voir ce film, une critique fiable dans un magazine et une connaissance m'en avaient dissuadé. Mais le long week-end et la température en baisse m'ont poussé dans les bras accueillants de ma salle de cinéma locale. Le petit cinéma de banlieue n'étant pas équipé pour la diffusion en 3D nous verrions le film en mode classique, c'est-à-dire sans son principal argument publicitaire qui a attiré les foules ces dernières semaines. Je ne m'attendais donc à rien de particulier. Trois heures après être entré dans la salle, j'en suis ressorti émerveillé ! J'avais assisté à un magnifique conte philosophico-écolo-humaniste.

Je vous en résume le pitch en commençant par vous rappeler la définition moderne du terme « avatar » : personnage choisi par un utilisateur de la réalité virtuelle pour le représenter au sein de ce monde virtuel. Alors que sur Terre la vie devient insupportable et que les ressources s'épuisent, sur la lointaine planète Pandora une source de matière première serait exploitable. Ce gisement est au centre du territoire d'un peuple primitif qui refuse tout contact avec ces étrangers cherchant à les déloger. Un ex-GI devenu paraplégique accepte d'aller sur cette planète pour participer à sa conquête. Sur place, immergé dans un caisson, sa force mentale est impulsée dans le corps de son avatar, le corps de l'un des habitants de cette planète. Ainsi il peut s'introduire au cœur de cette peuplade de manière virtuelle.

Bientôt la cupidité alliée à la force des armées va entrer en conflit avec les scientifiques qui gèrent les avatars et notre GI va prendre partie pour les habitants de cette planète où la vie est rude mais qui vénèrent la Nature. Nous n'échapperons pas aux clichés, les bons sauvages contre les mauvais envahisseurs, la rédemption du GI qui tombe amoureux d'une autochtone etc. Mais pouvait-il en être autrement dans ce genre de conte ?

Les trucages sont superbes, des êtres humains (les Terriens) au milieu de créatures virtuelles (les autochtones et des animaux sauvages du genre préhistorique), des scènes à couper le souffle - et je ne les ai pas vues en 3D - comme des sauts dans le vide, des vols à dos d'oiseaux reptiliens etc. La longue scène finale du combat entre les Hommes aux engins militaires surarmés contre les indigènes avec des arcs et des flèches vous cloue dans votre fauteuil.

J'ai vraiment passé un très bon moment de cinéma et les presque trois heures ne sont pas un handicap, c'est dire.

Avatar  film de James Cameron  Durée : 2h41  Avec : Sam Worthington - Sigourney Weaver et Michelle Rodriguez

PS : A l'heure où j'écris cette notule un site internet donne les premiers résultats concernant les bénéfices engrangés par le film. Je sais très bien que la qualité d'un film n'est pas proportionnelle à son nombre d'entrées mais inversement ce n'est pas parce que tout le mode va voir un film qu'il est mauvais !

Le film Avatar, du Canadien James Cameron, totalise 7, 5 millions de spectateurs en France (chiffres arrêtés le 03/01 au soir), annonce le site Internet du Parisien-Aujourd'hui en France. Le journal cite la 20th Century Fox, qui distribue le film dans l'Hexagone.

Selon le journal, ce score est «nettement supérieur à celui de 'Titanic'», le précédent long métrage de Cameron (5,5 millions de spectateurs en trois semaines). «Au vu de ces résultats, il est désormais certain que 'Avatar' franchira assez rapidement le cap des 10 millions d'entrées», selon le quotidien.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte