Magazine Info Locale

Simon Rennucci dit "non" à Emile Zuccarelli pour une alliance.

Publié le 05 janvier 2010 par Assoacp
Dans un courrier adressé au Maire de Bastia, Simon Renucci revient sur les fondements de la démarche Convergence à Gauche et annonce que les militants de son mouvement Corse Social Démocrate (CSD) se prononceront à bulletin secret sur la possibilité de présenter une liste CSD. Nous vous proposons ce courrier qui a été diffusé intégralement sur le blog du Maire d'Ajaccio.
"Cher Emile,

Suite aux différents échanges que nous avons eu, je me permets de revenir sur la démarche Convergence à Gauche pour une Union Régionale.

Nous avons dès le mois d’avril 2009 initié cette démarche, avec les partis, mouvements et personnalités, désireux de rassembler toutes les forces de gauche et de progrès au premier tour des élections territoriales.

Pour cela, nous avons participé à douze réunions départementales et travaillé à la construction d’une alternative politique crédible répondant aux attentes et aux besoins de la population, avec pour ambition de ne pas choisir un parti contre un autre, un leader contre un autre.

Durant ces rencontres, j’ai inlassablement répété qu’au 1er ou au 2ème tour, l’union était « la clé de voûte de toute victoire électorale », alors que tu n’avais « pas la certitude que cette réponse était la meilleure». Néanmoins, avec détermination, tu as poursuivi la méthode Convergence et cela m’a réjoui.

Ayant pris acte de la candidature de Paul Giacobbi, investit par le Parti Socialiste national, je demeure fidèle aux principes énoncés ultérieurement et je continuerai à me battre pour une union de l’ensemble des forces de gauche et de progrès au deuxième tour.

Cher Emile, j’ai toujours pratiqué la politique de la main tendue sans tourner le dos à mes engagements, à mes valeurs, à mes militants. C’est pour cela que mon mouvement se prononcera aujourd’hui, à bulletin secret, sur une candidature de Corse Social Démocrate et sur une alliance au 1er ou au 2eme tour.

Les Corses attendent une politique territoriale permettant d’engager leur île dans la clarté, et permettant de choisir une voie nouvelle pour rénover, réconcilier, construire. Je considère que la social démocratie peut être le socle de ce changement.

Avec le ferme espoir que nous continuerons à œuvrer au bien commun, en respectant les engagements de chacun et dans la certitude que nos efforts convergent dans le même but

Je te prie de croire, cher Emile, en l’assurance de ma sincère amitié";


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Assoacp 658 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine