Magazine Auto/moto

7 Conseils pour Bien Circuler à Rome

Publié le 06 novembre 2007 par Romeimages
Ca y est, c'est l'accident ! J'ai eu beau le redouter, faire attention...Pour l'ĂƒÂŠviter
voici 7 conseils pour bien circuler à Rome :
1. Restez serein !
On vous colle, on vous pousse, on vous chahute ? Vous êtes malmenés ? Ca déboulle de droite, de gauche ? Camions, voitures, scooters ? On garde son calme et on respire un grand coup ! On ne surenchérit pas... C'est ce que l'on appelle l'escalade de l'engagement... C'est exactement ce à quoi s'attentent vos "agresseurs". Au besoin, ralentissez... sans freiner brusquement cela va de soi.
Lorsque la nervosité est dans l'air, n'en rajoutez pas ! Certains conducteurs réagissent très violemment... créant la polémique il y a quelques semaines à Rome.
2. Ayez des yeux partout !
La vision idéale à Rome est la vision mouche. Pas uniquement pour la forme des lunettes de soleil lorsque vous vous promenez Via del Corso, mais pour garder un oeil partout ! La vision à 360° !
3. Regardez devant vous !
En montagne, il vaut mieux regarder devant soi que vers le bas. En voiture, à Rome, c'est pareil ! Suivez des yeux la voiture de devant, si vous touchez vous êtes en tort, comme à peu près partout. Ce n'est pas la voiture derrière qui est la plus importante.
4. Anticipez !
Vous savez, n'est-ce pas, que pour prendre la sortie à droite, le fou qui déboulle va doubler tout le monde par la gauche pour se rabattre à la dernière minute, en traçant ce que l'on appelle pudiquement la diagonale du fou !
5. Attention aux arnaques !
Si vous avez un accident, essayez de trouver un endroit plus au calme pour vous arrêter : pas en plein milieu de la route ! Regardez absolument très attentivement votre véhicule pour identifier le choc. Ne laissez jamais quelqu'un s'approcher du véhicule lorsque vous y êtes encore : votre véhicule doit être dans l'état dans lequel il était juste après l'accident... et pas en plus mauvais état...
6. Soyez assurés !
Je n'avais jamais eu d'accident auparavant...A Rome, soyez assurés, et pas seulement au tiers ! Connaissez le montant de vos franchises, car parfois on essaiera de régler l'accident à l'amiable, ce qui, ici, veut dire en cash !
7. N'en faites pas une affaire d'état
Votre état d'esprit conditionne souvent votre façon de conduire : vous êtes distraits, plus fatigués, la conduite de nuit vous convient moins...Un accident est si vite arrivé et peut arriver à n'importe qui. Si les dommages sont minimes, estimez-vous heureux et dîtes vous que vous ferez plus attention la prochaine fois.
Bonne route !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Romeimages 68 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog