Magazine Société

Pizzas Nestlé et Nicolas Chocolat.

Publié le 06 janvier 2010 par Pensezbibi

Pizzas Nestlé et Nicolas Chocolat.

Le Chocolat de ces fêtes de fin d’année a marqué les esprits helvétiques et l’estomac de notre Président.

Un Président de choc.

On se souvient que Le Figaro avait révélé que les bourrelets de notre Président devaient beaucoup à sa manie de croquer du chocolat entre les repas. Fini tout ça, avait dit Carla Bruni Sarkozy très en colère lorsqu’on comptabilisa 4000 boites de chocolat reçues par Chouchou après son malaise vagal. Notre Président  n’est certes plus chocoolique mais ce n’est pas pour autant qu’il peut nous présenter aujourd’hui de parfaites tablettes de chocolat.

Notre Nicolas Chocolat devrait peut-être s’adresser au spécialiste de la Chirurgie esthétique, Ivo Pitanguy, celui-là même qui suit son épouse (dixit «Le Point»). Il pourrait lui demander de faire fondre son embonpoint. C’est que, paraît-il, les corrections-photos de Paris-Match ne suffisent plus.

Y’a bon avoir été Premier Ministre.

Un autre connaisseur en chocolat, c’est Jean-Pierre Raffarin. Il se rendra au Premier Salon du… Chocolat à Shangaï (du 20 au 23 janvier) avec une délégation d’une trentaine de chefs chocolatiers. Les mannequins qui défileront, filles probablement à croquer, se présenteront avec des robes en chocolat. Veinard que ce Raffarin mais BiBi est persuadé qu’il n’attendra même pas que leurs robes fondent au soleil.

Quand Nestlé en croque.

En Suisse, Nestlé ne se (mor)fond pas. Le Consortium helvétique est très content d’avoir fourgué ses produits ophtalmologiques Alcon à Novartis (géant bâlois de la Pharma, vendeur de nos vaccins à brader). Achetée 280 millions de dollars, Alcon à la vente a rapporté 28,1 milliards de dollars à Nestlé (soit 140 fois sa mise). L’entreprise suisse a passé de très bonnes vacances de fin d’année sans maux d’estomac. Nestlé lorgne maintenant sur le Chocolat Cadbury, géant du choc britannique, sur KitKat et surtout sur les chocolats Lindt. Voilà ce qu’on appelle, en Suisse, des traitements de choc.

Pour faire passer le tout ( BiBi, lui, est écoeuré), Nestlé a annoncé l’achat des Pizzas surgelées de Kraft Foods pour 3,7 milliards de dollars. Grace à cette Pizza Connection, Nestlé devient donc le Numéro Un de la Pizza surgelée au Monde. Et comme Nestlé ne se sent plus, l’entreprise a dévoilé sa prochaine OPA : le rachat programmé de l’Oréal qu’il possède déjà à 29% (en cosmétiques).

Un article à inscrire dans les tablettes, non ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pensezbibi 210 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine