Magazine Education

AVS: un métier pour quand?

Publié le 06 novembre 2007 par Gabrielle Lamotte
Les voix se font de plus en plus nombreuses pour réclamer la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire: mi-octobre, Jacqueline Alquier a une fois encore soulevé la question au Sénat: (...) La présence de ces personnels a permis d'élargir les possibilités d'accueil dans les établissements scolaires et de faciliter grandement les acquisitions des élèves qui bénéficient de cette aide. Ces assistants d'éducation peuvent être recrutés sans condition de diplôme, par des contrats d'une durée maximale de trois ans, renouvelables dans la limite d'une période d'engagement totale de six ans.Ainsi beaucoup arrivent au terme de leur contrat alors qu'ils sont formés et expérimentés et que le besoin subsiste.Elle lui demande donc de prendre des mesures visant à la professionnalisation de ces emplois, par le biais d'une formation diplômante, de manière à assurer la reconnaissance d'un statut et la pérennisation d'emplois tellement indispensables .la pérennisation de ces emplois serait un signal fort que le handicap mérite plus qu'un accompagnement temporaire, par des personnels recrutés sur contrats précaires.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gabrielle Lamotte 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines