Magazine Info Locale

L'upim 2010.

Publié le 08 janvier 2010 par Ananda
Bonjour,
Pour prendre connaissance du programme/calendrier du 1er trimestre 2010, rendez-vous sur le site http://www.upim.info/calendrier/
Voici les trois prochaines conférences-débats des deux semaines à venir.

PHILOSOPHIE

Jeudi 14 Janvier 2010 à la salle du conseil de la Mairie de Port-Louis de 17h à 19h

Les matérialistes

Les matérialistes ont toujours été vus comme des philosophes peu sérieux, vautrés dans le plaisir et immoraux. Cette vision négative est aussi ancienne que le courant matérialiste lui-même. Or les matérialistes sont des philosophes qui se préoccupent de la vie, de l’existence, de la société et de la souffrance. Depuis l’Antiquité, les philosophies matérialistes posent moins la question « Pourquoi vivre ? », mais plutôt « Comment vivre ? Et comment bien vivre ? ».

3ème conférence-débat :

En finir avec le Ciel et apprivoiser la mort.

Lucrèce

Joseph Cardella, professeur de Philosophie au lycée des Mascareignes et responsable de l'UPIM.

PHILOSOPHIE

Nous recevons en ce début d'année pour deux conférences-débats la philosophe Séverine Auffret, agrégée de philosophie.

Elle a écrit une dizaine d'ouvrages, présentant sa vision d'un féminisme différentialiste. Membre fondateur de l'Université Populaire de Caen en compagnie de Michel Onfray, elle a entrepris, au sein de cette Université d'un nouveau genre, l'écriture d'une autre histoire des idées féministes.

Séverine Auffret est aussi l'une des fondatrices du Réseau International de Femmes Philosophes parrainé par l'UNESCO.

Samedi 16 Janvier 2010 à la salle du conseil de la Mairie de Curepipe de 10h à 12h

L’hédonisme et la communauté

L’hédonisme est l’une des plus heureuses manières philosophiques d’exister ; mais peut-il se déployer au sein des communautés humaines constituées ? Certaines l’interdisent radicalement : celles qui imposent aux individus leur soumission à une loi qui les précède et les domine, la réduction de leur prétention à jouir et à s’épanouir conformément à leur propre norme.

Par ailleurs, l’hédonisme s’accommode mal de la solitude de l’ermite. L’individu humain désire une compagnie pour déployer pleinement son bonheur.

Quels types de communautés permettent-ils donc aux individus une coordination de leurs pratiques hédonistes ? Tel sera l’enjeu de cette réflexion.

Vendredi 22 Janvier 2010 au Centre Culturel Charles Baudelaire  de 17h30 à 19h

L’internationale féministe

De toutes parts dans le monde, des femmes se mobilisent et se coordonnent, rejetant les modèles dominants d’exploitation et de domination, au nom de valeurs qui sont l’autonomie, les libertés individuelles, la solidarité, le respect de l’intégrité des corps. Elles ont découvert l’économie cachée de toute société : l’accaparement patriarcal du corps des femmes et de ses capacités génésiques, au service de la production-reproduction humaine.

Il sera traité de leurs luttes les plus actuelles, dans leurs similarités et leurs différences, locales ou culturelles.


Cordialement !

--
Université Populaire de l'Île Maurice (UPIM)
email : upmaurice@gmail.com
site web : http://www.upim.info
Tél. : Annick au (00.230) 701 3587

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ananda 2760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine