Magazine

Nouvelles Lettres persanes VII

Publié le 01 janvier 2010 par Desiderio

Pour la nouvelle année, quoi de mieux que de nouveaux mots ? Je vous en propose sept, tous fort logiques et avec les références qui conviennent.

  • Insavoir. 1re attest. « Je tiens à insavoir ce que ce Mitterrand peut manigancer. » Charles de Gaulle, Mémoires secrets, s. d. et non communicable. Dérivé : « à l'insu de qq'un ».

  • Imboire. « Le comte de Charmes était quelqu'un de proprement à imboire. » Saint-Simon, Notes additionnelles inédites au journal de Dangeau, éd. crit. de Michel Delon. Mercure de France, 2010. Dérivé : « qq'un imbu de sa personne ».

  • Infoutre. « Le vidame de C*** n'était pas du genre à infoutre de quelque part qu'on le prît. » Marquis de Sade, Des vertus du vice, 1787, Jean-Jacques Pauvert 2010 avec une préface d'Annie Le Brun. Dérivé : « qq'un d'infoutu de faire qqch. »

  • Inouïr. « Savez-vous ce que j'ai pu inouïr de purpurescence ! » Arthur Rimbaud, la Quête du Snark, fragment retrouvé au dos d'un bordereau de commande d'outils agricoles à Aden par Jean-Jacques Lefèvre et annoté par André Guyaux, préf. d'Alain Borer. s.d. [300 p. dont 299 de critique du texte, tirage limité et numéroté à 50 ex. dont 10 en Japon, 10 en Lafuma doré à la tranche et 10 en crème satinée par héliogravure.] Dérivé : « qqch. d'inouï »

  • Innaître. « Pour les gens de ma qualité et de mon espèce, il suffit d'innaître afin de témoigner du génie national français et de la profondeur de ses racines. » Maurice Barrès, Correspondance avec Charles Déroulède, circa 1889. Publication prochaine dans la Revue des Deux Mondes. Dérivé : « qqch d'inné ».

  • Ingénuer : « La jouvencelle s'amusoit à s'ingénuer plus qu'il ne falloit pour parfaire son rôle. » Crébillon fils, Des dangers du voile dans les couvents, 1753, Amsterdam, chez Desiderius Erasmus Roterodamus libraire. Dérivé : « qq'un d'ingénu ».

  • Incréer : « La Poësie n'est pas la diplomatie ! Il n'est nul besoin de l'incréer puisqu'elle est déjà devant nous grâce à l'Eternel et au Maréchal dont nous suivons fidèlement les pas de manière vaillante. » Paul Claudel, Correspondance inédite avec Alexandre Jardin 1943, Cahiers des amis de la tombe de l'île d'Yeu, n° 14-18. Dérivé : « qq'un d'incréé ».


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Desiderio 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte