Magazine Sport

Bundesliga: Bilan à mi-championnat

Publié le 05 janvier 2010 par Vinz

urn:newsml:dpa.com:20090101:091219-10-10417Profitons de la trève hivernale pour faire un bilan insipide® (marque déposée) à mi-saison du championnat allemand, entre les surprises, les déceptions, les coups durs etc… Globalement, le championnat tient ses promesses, et les surprises seront encore au rendez-vous dans les semaines à venir aussi bien en haut qu’en bas de classement!

Ils surprennent:

En tête du classement, le Bayer Leverkusen gère son statut de leader avec sérénité. Même si les derniers matchs furent un peu laborieux, et le club aurait pu (dû) avoir plus d’avance, la suite de la saison pourrait s’avèrer très prolifique et le conduire, pourquoi pas, au titre. Un objectif que Schalke 04, second au classement, tentera aussi d’atteindre, 52 ans après leur dernier titre. L’arrivée de Felix Magath dans la Ruhr a fait un grand bien à cette équipe qui n’attendait qu’un vrai leader pour pouvoir espérer redevenir un candidat sérieux au titre.  Le collectif est là depuis longtemps, et il leur faudra maintenant ne pas gacher les bonnes occasions par la suite, comme il leur est souvent coutume. A la quatrième place, Hambourg reste bien positionné pour le titre, le tout en ayant été privé de nombreux joueurs pour blessures. Décevants la saison dernière, ils commencèrent la saison pied au plancher avec le Bayer, et perdirent un peu de terrain vers Novembre. Le retour de, entre autres, Petric, les replacera pour le podium. Derrière eux se trouve, comme en fin de saison dernière le Borussia Dortmund. Ils commencèrent la saison de facon moyenne, mais ont trouvé leur marque plus rapidement que les saisons précédentes. La fin de première partie de matchs allers fut impressionante pour les hommes de Jürgen Klopp, grâce aux jeunes joueurs et notamment Lucas Barrios. Le Français Damien Le Tallec commença brillament, mais fut opéré juste après avoir joué 5 minutes lors de son second match pour le BVB. En peu plus en retrait, le FSV Mayence(9ème), tient tête aux favoris et se maintient à proximité du groupe des prétendants au titre. Après avoir changé d’entraineur quelques jours avant le début du championnat, on pouvait se demander se qu’il en serait de cette équipe. Mais ils se sont permis le luxe de battre le Bayern, puis Hoffenheim à domicile, et tenir en échec Leverkusen, Dortmund et Wolfsbourg sur leurs prores pelouses! Un très bon début de saison semblable à celui de  l’Eintracht Francfort(10ème) qui pendant les premières journées, sera resté dans les premières places qualificatives pour une compétition européenne. Bilan positif pour une équipe qui ne semblait en début de saison, qu’avoir à peine la carrure de jouer pour le maintient dans l’élite.

Comme on pouvait s’y attendre:

Après de nombreuses rumeurs sur le départ de VanGaal, le Bayern Munich termine la première partie de championnat assez bien. Les journalistes se sont rassurés après les dernières victoires fleuves, en occultant volontairement que leurs adversaires étaient boulonnés au bas du tableau (Bochum et Berlin). En attendant la prochaine « affaire Ribéry » (encore faut il aussi qu’il ne se blesse plus), les Bavarois voient l’avenir avec sérénité. Autre retour, celui du Werder de Brême(6ème), où Mesut Özil engrange les points pour la CM2010 avec l’Allemagne, et a fait oublier Diégo dès le début de la saison (Amis Turinois, sans rancune!!!). Le retour de Borowski fait également beaucoup de bien à cette équipe qui pourrait préparer un jolie « coup » dans quelques mois. Derrière eux,  Hoffenheim(7ème) a perdu de sa magie, mais pas de son talent. Ils ont enfin une balance équilibrée dans leur bilan victoires/défaites. Fini le « burn out » de la saison dernière, et l’équipe se construit tranquillement. L’OGM TSG Hoffenheim pousse tranquillement, et leur place actuelle reflète leur niveau, en attendant mieux pour bientôt. Plus loin M’Gladbach(11ème) se reconstruit aussi petit à petit. Ayant frisé la correctionnelle l’an dernier, on ne peut pas leur demander de suivre tout se suite les cadors. Une performance pour l’entraineur Frontzek, n’étant pas habitué à ce que les équipes qu’il entraine reste en première division. Freibourg(13ème) est l’équipe « qui voudrait bien, mais ne peut point ». Un jeu agréable à voir et sans « respect » pour les gros adversaires, des joueurs talentueux, mais l’équipe craque très facilement en seconde période. Paradoxe: Elle affiche le plus mauvais bilan à domicile de la ligue, mais un des meilleurs à l’extérieur. En bas de tableau, Hanovre(14ème) aurait pu prétendre à mieux, mais la mort de Robert Enke a ébranlé les autres membres de l’équipe. Même si ils peuvent prétendre à mieux avec l’effectif dont ils disposent, il faudra encore un peu de temps pour reprendre à fond ses esprits. Un peu décevant, mais l’équipe éprouve toujours et encore des difficultés à s’élever au niveau qu’ils méritent. Chez les relégables, le VfL Bochum(16ème) semble ne plus trouver de ressources et se laisse presque mourir. Un peu comme Hanovre, ils mériteraient mieux, mais à moins de l’arrivée d’un entraineur hors norme, une descente en division inférieur semble inévitable.

Ils déçoivent:

Une véritable catastrophe que le VfB Stuttgart(15ème) cette saison. Toujours habitués à partir de loin pour se battre pour le titre à la fin de saison, cette fois même un miracle semble iréel. Pas d’idée de jeu, et un Jens Lehmann collectionant les stupidités en tout genre, a fait perdre des points précieux au club (on peut en compter facilement 5 à sa charge). Babbel s’est fait débarqué en décembre, et l’arrivée de Christian Gross semble avoir remis le club sur les rails, mais pour quel objectif désormais? Moins mauvais, le champion en titre qu’est le  VfL Wolfsbourg(8ème), n’est plus cette machine à gagner que l’on a connu l’an dernier. Avec les mêmes joueurs, Armin Veh n’arrive pas très bien à faire comme Felix Magath. Grafite devient brouillon, et Dzeko imprécis. Cette équipe redevenue ordinaire devrait réagir au plus vite, sans quoi des têtes vont tomber… Comme les rumeurs l’annoncent déjà! Que le Hertha BSC(18ème) soit devenu un trouble fête pour le titre par hasard la saison dernière est un fait. Mais de là à être dernier et ne comptabiliser que 6 points en 17 matchs, il y a des limites. La politique de virer les seuls joueurs à marquer des buts ne semblait déjà pas être une bonne solution, et ça se confirme. Pourquoi ne pas avoir gardé Voronin grâce à l’argent qu’ils n’avaient plus à donner à Pantelic? Les hommes de Friedhelm Funkel semblent déjà condamnés. Bientôt à nouveau sur les rails avec les arrivées de Breno et Ottl du Bayern, le FC Nuremberg(17ème) a commencé difficilement sa saison. Les promus (une nouvelles fois) n’ont jamais été ridicules, mais ils ont toujours eu du mal à la finition. Eux aussi doivent se reconstruire, mais une place de relégable ne reflètent pas les ambitions à long terme du club. Une mauvaise période très certainement bientôt finie. On espère la même chose du FC Cologne(12ème) qui avec Novakovic, Maniche, Petit, Podolski, Freis, Ishiaku etc.. n’ont inscrit que 10 buts cette saison, et encore, ils en ont inscrit 3 lors de la dernière journée des matchs aller contre Nuremberg! Mais dans le même temps, avec 15 buts encaissés, ils sont la seconde meilleure défense du championnat. Comme quoi il ne manque pas grand chose pour le club… Juste que les buteurs retrouvent leur talent en club!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine